Pont romain de Saint-Thibéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont romain (homonymie).

Pont romain de Saint-Thibéry
Image illustrative de l’article Pont romain de Saint-Thibéry
Géographie
Pays France
Région Occitanie
Département Hérault
Commune Saint-Thibéry
Coordonnées géographiques 43° 23′ 34″ N, 3° 25′ 58″ E
Fonction
Franchit Hérault
Caractéristiques techniques
Matériau(x) Pierre
Construction
Construction Gallo-romain ; (probablement) Moyen Âge
Historique
Protection Logo monument historique Classé MH (1862)

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Pont romain de Saint-Thibéry

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont romain de Saint-Thibéry

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Pont romain de Saint-Thibéry

Le pont romain de Saint-Thibéry est un pont supposé d'origine romaine situé à Saint-Thibéry dans le département français de l'Hérault et la région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont permettait probablement à la voie Domitienne de franchir le fleuve Hérault pour rejoindre l'antique oppidum de Cessero. En fait le tracé de la voie Domitienne est incertain dans la traversée du territoire de Saint-Thibéry et plusieurs hypothèses pour le franchissement de l'Hérault sont avancées[1]. Il est possible que la Grand-Rue actuelle dans la vieille ville corresponde à l'ancienne route, ce qui supposerait un franchissement de l'Hérault plus au nord du pont.

Ce pont construit au Ier siècle comportait neuf arches ce qui en faisait le plus long construit sur la voie Domitienne (le pont d'Ambrusum à la frontière du Gard et de l'Hérault en comptait au mois 11 .... ).

Un acte daté de 990 mentionne l'existence de ce pont[2]. En fait, il s'agit d'un pont très ancien mais ne remontant pas au-delà du Moyen Âge malgré la légende ... Une estimation avance une date comprise entre 1150 et 1250. Ce pont était très utilisé par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle qui faisaient halte pour honorer les restes des martyrs Tibère, Modeste et Florence[3].

Subissant les crues de l’Hérault et de son affluent la Thongue, le pont céda sous les inondations. Il ne fut réutilisé qu’en 1536, sur décision des États généraux du Languedoc. Cependant, la crue de emporta une arche et la via Domitia fut coupée à cet endroit définitivement[4]. En effet, un nouveau pont sur l'Hérault a été construit en 1618 entre Montagnac et Pézenas. En 1904, une nouvelle crue en emporté une nouvelle arche.

Le « moulin à Bled » du XIe siècle se trouve non loin du pont.

Le pont qui subsiste comporte des parties refaites au Moyen Âge[réf. souhaitée]. Il a été détruit par une crue de l'Hérault en 1683[réf. souhaitée].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Seules quatre arches subsistent aujourd'hui. L'architecture du pont avec avant-becs et arrière-becs, appareil de gros galets et blocage de mortier est un exemple de l'habileté des bâtisseurs romains.

Pour sa construction, les Romains ont utilisé la pierre volcanique du mont Ramus, proche du fleuve.

Le pont fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nejoud El hihi, Laurent Félix, Thierry Lochard et Denis Nepipvoda, Saint-Thibéry : Le village et l'abbaye, Mauguio, Connaissances & Patrimoines Éditions, , 132 p. (ISBN 978-2-907276-23-8), p. 52
  2. http://www.decouverte34.com/pont-romain.html
  3. Michel Record, Le guide du pèlerin : Codex de Saint-Jacques-de-Compostelle attribué à Aymeri Picaud (XIIe siècle), Editions Sud Ouest, , 191 p. (ISBN 978-2-87901-659-7)
  4. ww.sports-sante.com/index.php/pont-romain-de-saint-thibery-entre-agde-et-pezenas-dans-lherault-languedoc-roussillon-promenade-champetre-sur-les-berges-de-lherault-et-autour-des-volcans-du-mont-ramus
  5. Notice no PA00103715, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :