Pont du Diable (Thueyts)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pont du Diable
Pont du Diable au-dessus de l'Ardèche.
Présentation
Type
Hauteur
17 m dont 3 m d'eau (parapet : 1,20 m)
Franchit
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de l’Ardèche
voir sur la carte de l’Ardèche
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France

Le pont du Diable est un pont en arc qui enjambe l'Ardèche, dans le département éponyme, au sein de la commune de Thueyts. Sa hauteur est de 17 m (dont 3 m d'eau), le parapet mesure 1,2 m[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé dans le département de l'Ardèche, dans la région Rhône-Alpes. Il est situé au pied du village de Thueyts[2].

Accès routier[modifier | modifier le code]

Statut[modifier | modifier le code]

Le pont du Diable est compris au sein de la haute-vallée de l'Ardèche, site naturel protégé classé ZNIEFF de type I sous le numéro régional no 07000033. Le site fait également partie du parc naturel régional des Monts d'Ardèche. Le pont est également sis au sein du site dénommé « Les Coulées basaltiques et le pont du Diable », classé au patrimoine national[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les travaux d'achèvement du pont datent du XVIIIᵉ siècle[4].

Légende[modifier | modifier le code]

Selon la légende, le pont du diable fut édifié par le diable afin que les villageois et villageoises de Thueyts puissent s'adonner sur l'autre rive à leurs coupables amours. Mais beaucoup glissèrent dans le gouffre et ne revinrent jamais au village. Certains jours de grands vents, il est possible d'entendre leurs lamentations, leurs cris de repentir ainsi que leurs appels désespérés qui se mêlent aux grondements des eaux de l'Ardèche[5],[6],[7].

Description[modifier | modifier le code]

Le pont du diable de Thueyts est un imposant monument de pierres édifié à 17 mètres au-dessus de la rivière de l'Ardèche, dont les flots peuvent soudainement gonfler durant certains orages cévenols[7],[2]. La structure du pont est un pont en anse de panier. La fonction du pont est une passerelle pour piéton[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Patrimoine de Thueyts en Ardèche », sur www.thueyts.fr (consulté le )
  2. a et b Helene, « Le Pont du Diable », sur Vallon tourisme, (consulté le )
  3. « Coulées basaltiques et le Pont du Diable de Thueyts »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, Rhône-Alpes
  4. a et b « Pont du Diable de Thueyts (Thueyts) », sur Structurae (consulté le )
  5. « La légende du Pont du Diable », sur www.ardeche-decouverte.com (consulté le )
  6. « Contes et légendes de Thueyts en Ardèche - Thueyts », sur www.thueyts.fr (consulté le )
  7. a et b « La légende du pont du diable », sur hebdo-ardeche.fr (consulté le )