Pont de la Moutonnerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont de la Moutonnerie
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Commune Nantes
Coordonnées géographiques 47° 13′ 09″ N, 1° 31′ 55″ O
Fonction
Franchit Rue du Pont-de-l'Arche-de-Mauves
Fonction Véhicules motorisés, cyclistes et piétons
Caractéristiques techniques
Type Maçonnerie
Construction
Inauguration 1851
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont de la Moutonnerie
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Pont de la Moutonnerie
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Pont de la Moutonnerie
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Pont de la Moutonnerie

Le pont de la Moutonnerie est un pont ferroviaire de Nantes qui permet le passage de la ligne de Tours à Nantes tout en préservant l'accès au quartier Malakoff-Pré Gauchet.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le pont se trouve au sud de la jonction des boulevards de Stalingrad et Ernest-Dalby, ainsi qu'à l'est de l'emprise ferroviaire de la gare de Nantes. Il permet d'accéder à la rue du Pont-de-l'Arche-de-Mauves.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inauguré en 1851 sur le territoire de la commune de Doulon, le pont était doté, jusqu'au début des années 2000, de lourdes portes qui permettaient lorsqu'elles étaient closes de tenter de limiter les effets des crues de la Loire située à 600 mètres au sud de l'ouvrage. Cependant, cette précaution n'empêchait pas que les crues affectent aussi régulièrement le « ruisseau du Gué Robert » qui à l'origine passait sous le pont, puis longeait le boulevard Dalby qui était situé en zone inondable comme les rues avoisinantes. Les inondations étaient fréquentes. Celle de 1872 a été l'objet de la pose d'une plaque de repère de crue sur un pilier, sous le tablier du pont[1]. L'inondation de 1904 fut particulièrement catastrophique[2].

Les travaux de canalisation du ruisseau qui furent entrepris après le rattachement de Doulon à Nantes en 1908 se poursuivirent durant les décennies suivantes, et réglèrent définitivement le problème. Le chemin du Pont-de-l'Arche prit alors la place du cours d'eau.

En 2008, le pont initial jugé trop étroit pour absorber la trafic en provenance ou à destination du nouveau quartier de Malakoff-Pré Gauchet, fut doublé par un nouvel ouvrage en béton réservé à la circulation automobile[3], l'ancien pont étant réservé aux deux-roues et aux piétons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pont de la Moutonnerie, Chemin du pont de l’Arche de Mauves », sur www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr Plateforme nationale collaborative des sites et repères de crues (consulté le ).
  2. « Les inondations de février 1904 (Archives municipales de Nantes) », sur archives.nantes.fr (consulté le ).
  3. Aménagement des trois ponts ferroviaires de Malakoff.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]