Pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les ponts image illustrant l’Afghanistan image illustrant l’Ouzbékistan
Cet article est une ébauche concernant les ponts, l’Afghanistan et l’Ouzbékistan.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan
Pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan, 2010.
Pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan, 2010.
Géographie
Pays Afghanistan
Province Balkh
Sourkhan-Daria
Commune Hairatan
Termez
Coordonnées géographiques 37° 13′ 40″ N 67° 25′ 42″ E / 37.2278, 67.4282
Fonction
Franchit Amou-Daria
Construction
Construction 1981

Géolocalisation sur la carte : Ouzbékistan

(Voir situation sur carte : Ouzbékistan)
Pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan

Géolocalisation sur la carte : Afghanistan

(Voir situation sur carte : Afghanistan)
Pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan

Le pont de l’Amitié Afghanistan-Ouzbékistan est un pont sur la frontière entre l'Afghanistan et l'Ouzbékistan. Franchissant l'Amou-Daria, il relie la ville de Hairatan dans la province de Balkh en Afghanistan et la ville de Termez dans la province de Sourkhan-Daria en Ouzbékistan.

Construit par l'Union des républiques socialistes soviétiques pendant la guerre d'Afghanistan (1979-1989), il est aussi utilisé lors du retrait soviétique d'Afghanistan.

Troupes sur le pont de l'Amitié Afghanistan-Ouzbékistan lors du retrait soviétique d'Afghanistan.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce pont est le seul point de passage de la frontière entre l'Ouzbékistan et l'Afghanistan. En effet, le pont le plus proche de celui-ci et traversant l'Amou-Daria se trouve à Kelif, à environ 120 kilomètres à l'ouest. Ce dernier est situé à la frontière entre le Turkménistan et l'Afghanistan.

Le pont a été fermé en mai 1996, lorsque les forces talibanes ont pris le contrôle de la ville de Mazâr-e Charîf, forçant leurs ennemis vivant dans le nord de l'Afghanistan à se retirer en Ouzbékistan. Il a rouvert le 9 décembre 2001. Les travaux ont commencé en janvier 2010 pour prolonger le chemin de fer vers Mazâr-e Charîf.

Sur les autres projets Wikimedia :