Pont de Rača

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rača.

Pont de Rača
Мост у Рачи
Most u Rači
Image illustrative de l’article Pont de Rača
Géographie
Pays Serbie
Province Syrmie
Semberija
Commune Sremska Rača
Bosanska Rača
Coordonnées géographiques 44° 54′ 00″ N, 19° 17′ 00″ E
Fonction
Franchit Save
Fonction Transport routier, transport ferroviaire
Caractéristiques techniques
Type Pont en treillis
Longueur 380 m
Matériau(x) Acier
Construction
Construction 1934
2007-2010
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

(Voir situation sur carte : Bosnie-Herzégovine)
Pont de Rača Мост у Рачи Most u Rači

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Pont de Rača Мост у Рачи Most u Rači

Le pont de Rača (en serbe cyrillique : Мост у Рачи ; en serbe latin : Most u Rači) est un pont international en treillis, routier et ferroviaire, qui franchit la Save et relie la Serbie et la Bosnie-Herzégovine (République serbe de Bosnie).

Localisation[modifier | modifier le code]

Le pont de Rača relie le village de Bosanska Rača, dans la municipalité de Bijeljina et dans la région de Semberija, au nord-est de la Bosnie-Herzégovine, et le village de Sremska Rača, dans la municipalité de Sremska Mitrovica et dans la région de Syrmie, en Serbie. Le pont doit son nom à ces villages. En revanche, la presse évoque parfois le pont sous le nom de « Most na Rači », c'est-à-dire le « pont sur la Rača », créant ainsi une confusion avec la Rača, une rivière de Serbie.

Historique[modifier | modifier le code]

L'entrée du pont vue de la Semberija

Le premier pont est construit en 1934, principalement par des travailleurs italiens[1]. À l'origine, il porte le nom de « Pont de la reine Marie » (Most Kraljice Marije). Il permettait de relier les régions de Semberija et de Majevica avec la Serbie et il était notamment utilisé pour acheminer le charbon des mines d'Ugljevik. Détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, il est reconstruit après la guerre.

À l'époque de la République fédérative socialiste de Yougoslavie, il constitue la seule liaison entre la Semberija et la Serbie. En 1950, grâce au pont, la ligne de chemin de fer Bosanska Rača-Bijeljina est prolongée jusqu'à Šid (en Syrmie). Le trafic routier y prend de plus en plus d'importance, surtout après la fermeture de la ligne de chemin de fer Bijeljina-Mezgraja en 1979.

Au début de la guerre de Bosnie-Herzégovine, le pont sert de lien entre deux États indépendants. Sur les deux rives de la Save se trouvent les services douaniers et la police des frontières. Pendant la guerre, le pont Rača devient le symbole de la contrebande[réf. nécessaire]. En 1995, après l'opération Tempête, des colonnes de réfugiés traversent le pont fuyant la Krajina pour se réfugier en Serbie[réf. nécessaire].

Inauguration du nouveau pont

Endommagé, le pont est restauré après la guerre grâce aux fonds de la communauté internationale.

En 2006, dans le cadre du Plan national d'investissement, le gouvernement de la Serbie décide la construction d'un nouveau pont, appelé Evropa (« Europe »), à côté de l'ancien pont[2].

Le pont est inauguré le , en présence du président serbe Boris Tadić, de Milorad Dodik, le premier ministre de la République serbe de Bosnie et de Bojan Pajtić, le président du gouvernement de la Voïvodine[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Coût[modifier | modifier le code]

La construction du pont a coûté environ 13 millions d'euros, dont 5,8 millions ont été versés par le Fonds de capital-investissement de la Voïvodine[3]. Ont également participé au financement la société publique Putevi Srbije (« Routes de Serbie ») et le ministère des Transports et des Communications.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Le pont et le franchissement de la frontière sont évoqués par le groupe de rock Zabranjeno pušenje dans sa chanson Od istorijskog Avnoja do izbjegličkog konvoja, preko Sremske Rače et par le chanteur de turbo-folk Boro Drljača dans sa chanson Plači, mala, plači, ost'o sam na Rači.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Evropa se priključila Semberiji », sur http://www.glassrpske.com, Glas Srpske, (consulté le 23 juin 2013)
  2. (sr) « Granica spaja spojeno », sur http://www.novosti.rs, Večernje novosti, (consulté le 23 juin 2013)
  3. a et b (sr) J. Slatinac, « Novi most između Srbije i Republike Srpske », sur http://www.politika.rs, Politika, (consulté le 23 juin 2013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :