Pont de Cortland Street

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont de Cortland Street
Illustration.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Illinois
Commune Chicago
Coordonnées géographiques 41° 55′ 01″ N, 87° 39′ 50″ O
Fonction
Franchit Branche nord de la rivière Chicago
Caractéristiques techniques
Type Pont basculant
Longueur 39[1] m
Matériau(x) Acier[1]
Construction
Mise en service 1902

Le pont de Cortland Street (initialement appelé pont de Clybourn Place[2]), qui franchit le bras nord de la rivière Chicago au nord de la ville de Chicago (Illinois) est un pont basculant à tourillon fixe de style « Chicago original », conçu par John Ericson et Edward Wilmann[3]. Ouvert en 1902, c'est le premier pont de ce type construit aux États-Unis. Cet ouvrage était une avancée majeure dans l'ingénierie américaine des ponts mobiles et il a été le prototype de plus de 50 ponts supplémentaires rien qu'à Chicago[4].

Le pont a été reconnu monument de génie civil (Historic Civil Engineering Landmarks) par l'American Society of Civil Engineers (ASCE) en 1981[4] et Chicago Landmark (CL) par la ville de Chicago en 1991.

Conception[modifier | modifier le code]

C'est le type de pont pour lequel les ingénieurs de Chicago sont les plus réputés. L'ouvrage est constitué de deux tabliers avec des pivots sur les berges opposées. Ces deux parties sont soulevées sur de grands paliers de tourillon par de grands contrepoids qui compensent le poids des tabliers[5]. Contrairement à la plupart des ponts à bascule ultérieurs de Chicago, la crémaillère qui permet le déplacement des parties articulées est visible au-dessus de la chaussée, sur les arcs courbes à chaque extrémité de la superstructure.

Historique[modifier | modifier le code]

Le pont a été construit sous la supervision du maire Carter Harrison, Jr. et de Frederick W. Block, le commissaire aux travaux publics[6].

Il s'agit du deuxième pont construit sur ce site qui a remplacé un pont tournant caractérisé par une jetée à mi-distance soutenant la travée pivotante. Le pont actuel a éliminé la nécessité de la jetée, laissant plus d'espace dans le chenal de navigation.

Bien que la machinerie du pont actuel soit intacte, le pont n'est plus utilisable et les vantaux sont soudés ensemble[3].

Le pont a été traversé par des tramways de la ligne 73-Armitage Avenue, en plus du trafic automobile classique, jusqu'au . Le lendemain, le pont a été temporairement fermé pour réparations et la Chicago Transit Authority (CTA) a remplacé des bus par des tramways à l'est du pont, abandonnant par la suite le reste de la ligne de tramway Armitage Avenue en juin[7]. Les trolleybus électriques ont également traversé le pont[8], à partir du , lorsque le CTA a remplacé les autobus sur la route 73. Les trolleybus ont fonctionné jusqu'au , date à partir de laquelle l'agence a utilisé des bus diesel sur l'itinéraire.

Le pont de Cortland Street est actuellement utilisé pour la circulation des véhicules dans les deux sens, ainsi que pour les piétons et les cyclistes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cortland Street Bridge sur Structurae, consulté le 30 mars 2021.
  2. (en) Jeffrey A. Hess, « North Avenue Bridge: HAER No. IL-154 » [archive du ], National Park Service, (consulté le ).
  3. a et b (en) Donald C. Jackson, Great American Bridges and Dams, New York City, Wiley, (ISBN 0-471-14385-5, lire en ligne), p. 197.
  4. a et b (en) « Cortland Street Drawbridget », ASCE (consulté le ).
  5. (en) Cortland Street Bridge, 1953, Chicago Historical Society, (lire en ligne).
  6. (en) HistoricBridges.org.
  7. (en) Andris Kristopans, Chicago Part Two: Chicago Transit Authority Takes Over, 1947–1958, Motor Bus Society, avril–juin 2000 (ISSN 0739-117X), p. 24, 28–29.
  8. (en) « Chicago - 25 Years Closed », National Trolleybus Association,‎ novembre–décembre 1998.