Pont Vieux (Laval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont Vieux
Le Pont Vieux et le château
Le Pont Vieux et le château
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Commune Laval
Coordonnées géographiques 48° 04′ 06″ N, 0° 46′ 10″ O
Fonction
Franchit la Mayenne
Caractéristiques techniques
Type Pont en maçonnerie
Matériau(x) Pierre
Construction
Construction XIIIe
Historique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1926)
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont Vieux
Géolocalisation sur la carte : Laval
(Voir situation sur carte : Laval)
Pont Vieux
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
(Voir situation sur carte : Mayenne)
Pont Vieux
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Pont Vieux

Le Pont Vieux est un pont construit sur la Mayenne à Laval. Il date du XIIIe siècle et c'est le pont le plus ancien de la ville. Il est par ailleurs resté le seul pont de Laval jusqu'à la construction du Pont Aristide-Briand (ou « Pont Neuf ») au début du XIXe siècle. Il est inscrit Monument historique depuis 1926. À l'origine, il était nommé Pont Saint-Julien ou Pont de Mayenne.

Le Pont Vieux relie la rue du Pont de Mayenne sur la rive gauche à la Grande rue sur la rive droite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont a été construit au XIIIe siècle à l'emplacement d'un gué très ancien puisqu'il se trouvait sur la voie romaine entre Le Mans et Corseul. Au Moyen Âge, le pont commandait l'accès à la Bretagne et il avait donc un important rôle stratégique et commercial. Sa construction avait été rendue nécessaire après qu'un barrage a été construit sur la Mayenne pour alimenter des moulins à eau. À cause du barrage, le niveau de la rivière avait monté, et le gué s'était retrouvé submergé[1].

Le pont fut restauré en 1528, puis au début du XVIIIe siècle. À l'origine, il comportait une porte de ville, baptisée Porte du pont Saint-Julien ou Porte du Pont de Mayenne, ainsi qu'un pont-levis. Par ailleurs, des maisons étaient construites de chaque côté de la voie. Il était donc très étroit et sa traversée était ardue. La porte ainsi que la plupart de ces maisons ont été détruites en 1779[2]. À la même époque, la construction d'un second pont est envisagée pour la première fois, et celui-ci est finalement construit au début du XIXe siècle. Le Pont Neuf, situé au nord du Pont Vieux, permet de désengorger la vieille-ville de Laval, et un centre-ville moderne est progressivement construit autour.

Le Pont Vieux est une nouvelle fois remodelé lors de la construction des quais le long de la Mayenne au XIXe siècle. Les dernières maisons médiévales qui empiétaient sur l'ouvrage disparaissent et la quatrième arche du pont se retrouve prise dans le quai ouest[2]. Le , lors de la Libération de Laval, le pont fut partiellement dynamité par les Allemands, puis restauré par la suite.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est en moellons de schiste, composé de trois arches visibles en arc brisé et portées par des piles à bec[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Étienne-Louis Couanier de Launay, Histoire de Laval 818-1855, Godbert, [détail des éditions], p. 11
  2. a b et c « Base Mérimée, Pont dit Vieux-Pont », Ministère de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Une vue du Vieux-Pont de Laval et du pont de Château-Gontier vers 1676, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1913, tome 29, p. 235-243 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]