Pont René-Trottier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont René-Trottier
Image illustrative de l’article Pont René-Trottier
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Commune Montjean-sur-Loire
Coordonnées géographiques 47° 23′ 13″ N, 0° 51′ 00″ O
Fonction
Franchit Loire
Fonction pont routier et piétonnier
Caractéristiques techniques
Type Pont en treillis
Longueur 90 m
Matériau(x) acier, béton armé,
Construction
Construction 17 janvier 1979
Concepteur René Trottier
Entreprise(s) Atelier et chantier Bréhéret Ingrandes[1]
Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire
(Voir situation sur carte : Maine-et-Loire)
Pont René-Trottier
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Pont René-Trottier
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont René-Trottier

Le pont René-Trottier permet d'accéder à l'île de Chalonnes depuis Montjean-sur-Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le passage de Montjean-sur-Loire à l'île nécessitait un bac avant la construction de ce pont jusqu'en 1972, ou bien le passage par Chalonnes-sur-Loire, 20 km en amont. Le dernier passeur du bac fut Auguste Leduc, dernier marinier poète qui transporta de la chaux vers la Bretagne par le canal de Nantes à Brest. Le chanvrier de l'île, René Trottier écrivit alors au président de la République pour que l'ouvrage soit créé, ce qui donna naissance au Pont qui porte ainsi le nom de son tout premier concepteur[2]

Descriptif[modifier | modifier le code]

Ce pont à une capacité de 20 t et ne permet le passage que d'un seul véhicule du fait de sa faible largeur.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]