Pont Pulteney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Angleterre image illustrant les ponts
Cet article est une ébauche concernant l’Angleterre et les ponts.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pont Pulteney
Puente Pulteney, Bath, Inglaterra, 2014-08-12, DD 51.JPG
Présentation
Type
Style
Statut patrimonial
Monument classé de Grade I (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Royaume-Uni
voir sur la carte du Royaume-Uni
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Angleterre
voir sur la carte d’Angleterre
Red pog.svg
Le Pulteney Bridge.

Le Pulteney Bridge est un pont situé à Bath (Somerset, Angleterre), qui traverse la rivière Avon.

Conçu par Robert Adam et achevé en 1773, il est encore bordé de maisons des deux côtés.

Le pont est classé Grade I[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le baron Frances Pulteney avait sollicité les frères Robert et James Adam pour son projet de ville, mais ce dernier se consacra tout entier à la conception du pont. Entre ses mains, l'ouvrage d'art utilitaire commandé par Pulteney prit la forme d'une structure élégante rythmée par des boutiques. Adam avait, il est vrai, visité à la fois Florence et Venise, où il avait admiré le Ponte Vecchio et le Pont du Rialto, mais pour cet ouvrage, c’est plutôt d’Andrea Palladio et de sa critique du Rialto qu’il s’est inspiré[2]. Le pont Pulteney a conservé pendant un peu moins de 20 ans la forme qu’Adam lui avait donnée ; en 1792, l’agrandissement des boutiques détruisit leur élégance, puis les crues de l’Avon, en 1799 et 1800, ravagèrent le parement nord du pont, dont les piles étaient insuffisamment fondées. L’ouvrage fut reconstruit dans un style plus conventionnel par John Pinch l'Ancien, le paysagiste du domaine de Pulteney. Les propriétaires des boutiques du pont modifièrent l’allure des baies, ou agrandirent leur surface par des encorbellements sans aucun souci de coordination. Le pavillon de l’extrémité ouest, sur la rive sud, fut démoli en 1903 pour permettre l’élargissement de la chaussée. En 1936 on classa ce pont aux monuments historiques, et on lança des projets de restauration de l’aspect d'origine, qui ne furent achevés qu’à l’occasion du Festival of Britain de 1951[3], et complétés en 1975[2]. Le conseil d’arrondissement de Bath and North East Somerset a encisagé d'y interdire le trafic autombile pour en ffaire une passerelle exclusivement piétonnière[4], mais il reste ouvert à la circulation des bus et des taxis[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Détails de la base de données classée monument historique (443316) . Images of England. English Heritage.
  2. a et b Jean Manco, « Pulteney Bridge », sur Bath Past (consulté le 15 août 2009)
  3. « Pulteney Bridge, Bath », sur Transport Heritage (consulté le 3 mars 2013)
  4. « Formal consultation starts on Pulteney Bridge pedestrianisation », sur Bath and North East Somerset Conservatives (consulté le 3 mars 2013)
  5. « Historic Pulteney Bridge traffic ban dropped », Bath Chronicle,‎ (lire en ligne)
  • Jean Manco, Pulteney Bridge, Architectural History, 38 (1995) JSTOR

Liens externes[modifier | modifier le code]