Pont Gwangan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Gwangan
Image illustrative de l'article Pont Gwangan
Géographie
Pays Corée du Sud
Commune Busan
Coordonnées géographiques 35° 08′ 47″ N, 129° 07′ 43″ E
Fonction
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu
pont à poutres
Longueur 7 420 m
Portée principale 500 m
Largeur 24 m
Matériau(x) Acier
Construction
Construction 1994 - 2002
Mise en service 2003

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Pont Gwangan

Le pont Gwangan est un pont suspendu situé dans la ville de Busan, en Corée du Sud. Il relie les arrondissements Haeundae et Suyeong. Le pont s'étend sur une longueur de 7 420 mètres. Il constitue donc le deuxième pont le plus long en Corée du Sud après le pont d'Incheon.

Situation[modifier | modifier le code]

Le pont Gwangan, aussi appelée « pont diamant (Diamond bridge)[1] » est situé dans la ville de Busan, en Corée du Sud, environ 330 km au sud-est, à vol d'oiseau, de la capitale coréenne Séoul. Enjambant la baie de Gwangalli, dans la partie Sud-Est de la ville, Il relie les extrêmités Sud des arrondissements Haeundae et Suyeong. Le premier kilomètre de l'ouvrage d'art s'étend au-dessus de l'embouchure du fleuve Suyeong.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, le ministère coréen de la construction et des transport (en) prend conscience de la nécessité de juguler la congestion routière chronique dans l'arrondissement Haeundae, à Busan. Fin 1993, il décide de faire construire une nouvelle autoroute à péage comprenant un pont enjambant la baie de Gwangalli[1]. Les travaux de construction du pont débute en décembre 1994, et prennent fin en juin 2002. La facture s'élève à 789,9 milliards de wons (soit environ 570 millions d'euros en juillet 2012). Il fut ouvert au public temporairement durant les jeux asiatiques de 2002 en septembre et octobre 2002[1]. L'ouverture officielle se fit en janvier 2003[2],[3],[1].

structure[modifier | modifier le code]

Le pont Gwangan est un pont à deux étages, d'une longueur totale de 7 420 m[3],[4]. Il est composé d'un pont suspendu de 900 m de long, d'un pont à poutres en treillis de 720 m, et d'un pont de connexion de 5 800 m[3]. Cette structure métallique en acier d'un largeur variant de 18 à 25 m, est une construction parasismique qui sert de viaduc autoroutier le long de l'entrée de la baie de Gwangalli[3],[2].

La conception du pont doit lui permettre de résister à des vents de 45 m/s (environ 160 km/h), à des séismes d'une magnitude 6 sur l'échelle de Richter ainsi qu'à des vagues de 7 m[3].

La nuit, le pont est illuminé par un éclairage paysager constitué de plus de 7 000 lampes à LED. En quelques occasions spéciales, comme Noël, le Nouvel an, ou encore le festival international des feux d’artifice, un spectacle son et lumière est mis en place[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (ko) Busan Infrastructure Corporation, « 연혁 » [« Histoire »],‎ (consulté le 20 décembre 2017).
  2. a et b Structurae, « Pont Gwangan », (consulté le 20 décembre 2017).
  3. a, b, c, d et e (ko) Busan Infrastructure Corporation, « 광안대교 소개 » [« Introduction »],‎ (consulté le 20 décembre 2017).
  4. Office du Tourisme Coréen (en), « Pont Gwangandaegyo à Busan », (consulté le 20 décembre 2017).
  5. (ko) Busan Infrastructure Corporation, « 경관조명 : 개요 » [« Éclairage paysager : aperçu »],‎ (consulté le 20 décembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]