Pont Flavien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Flavien
Image illustrative de l'article Pont Flavien
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Commune Saint-Chamas
Coordonnées géographiques 43° 32′ 29″ N, 5° 02′ 35″ E
Fonction
Franchit Touloubre
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en maçonnerie
Longueur 25,4 m
Portée principale 12,45 m
Matériau(x) Calcaire, dont pierre de Calissanne
Construction
Mise en service Ier siècle
Architecte(s) C. Donnius Vena et C. Attius Rufus
Historique
Protection Logo monument historique Classé MH (1840)

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Pont Flavien

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Pont Flavien

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Pont Flavien

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont Flavien

Le Pont Flavien est un antique pont romain placé sur la voie romaine reliant Marseille à Arles, dans le prolongement de la via Aurelia. Il enjambe la Touloubre à l'entrée de Saint-Chamas dans les Bouches-du-Rhône. Il porte le nom de son promoteur, un certain Claudius Donnius Flavius. Le pont Flavien fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les voyageurs accèdent au pont en passant sous deux arches monumentales placées sur chaque rive. Les frises et les architraves de ces arches portent chacune la même inscription en latin local.

Inscription:

C. DONNIVS. C. F. FLAVOS FLAMEN. ROMAE ET.
AVGVSTI. TESTAMENTO. FIEREI. IVSSIT. ARBITRATV.
C DONNEI, VENAE. ET. C. ATTEI. RVFEI.

Traduction :

Claudius Donnius Flavus, fils de Claudius, flamine de Rome et d'Auguste, a ordonné par son testament de bâtir ce pont et ces arcs, sous la direction de C. Donnius Vena et de C. Attius Rufus[2],[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice Mérimée
  2. Relevé et traduction d'Aubin-Louis Millin de Grandmaison, cité par J F A. Perrot, « Lettres sur Nismes et le Midi, histoire et description des monumens antiques », 1840, p. 129.
  3. Epigraphik-Datenbank Clauss / Slaby CIL 12, 00647 : L(UCIUS) DONNIUS C(AI) F(ILIUS) FLAVOS(!) FLAMEN ROMAE / ET AUGUSTI TESTAMENTO FIEREI(!) IUSSIT / ARBITRATU C(AI) DONNEI(!) VENAE ET C(AI) ATTEI(!) RUFEI(!).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Masson (dir.), Émile Cahen, Robert Doré et Bruno Durand, Les Bouches-du-Rhône : Encyclopédie Départementale, vol. 1er, t. IV : Archéologie, Marseille, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, , 378 p., chap. II (« Période gallo-romaine »), p. 65-66
  • Colin O’Connor, Roman Bridges. Cambridge University Press 1993, (ISBN 0-521-39326-4), p. 40.
  • Vittorio Galliazzo, I ponti romani. Catalogo generale. Bd. 2, Edizioni Canova, Venedig 1995, (ISBN 88-85066-66-6), p. 247–249.