Pont-de-Barret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont (toponyme) et Barret (homonymie).

Pont-de-Barret
Pont-de-Barret
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Dieulefit
Intercommunalité Communauté de communes Dieulefit-Bourdeaux
Maire
Mandat
Robert Palluel
2014-2020
Code postal 26160
Code commune 26249
Démographie
Gentilé Pontois, Pontoises
Population
municipale
671 hab. (2016 en augmentation de 11,09 % par rapport à 2011)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 36′ 10″ nord, 5° 00′ 42″ est
Altitude Min. 206 m
Max. 623 m
Superficie 16,60 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Pont-de-Barret

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Pont-de-Barret

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pont-de-Barret

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pont-de-Barret

Pont-de-Barret est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Manas Soyans Rose des vents
Charols N Félines-sur-Rimandoule
O    Pont-de-Barret    E
S
Salettes Eyzahut Rochebaudin

À égale distance de Dieulefit, Montélimar et Crest, Pont-de-Barret, ce petit village de la Drôme se situe dans un cadre enchanteur.

Blotti au pied de trois montagnes (Sainte-Euphémie au nord, Éson au nord-est et Briesse à l'est), Pont-de-Barret est arrosé par deux rivières : le Roubion et la Rimandoule.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pont-de-Barret s'appelait autrefois Savenna. C'était une cité gallo-romaine. Ce lieu porte encore ce nom de Savenne.

Bien vite, les habitants de Savenna et les moines quittèrent la plaine pour se réfugier sur les collines « Saint-Rambert » où se trouve le vieux village. C'est donc fin du IXe siècle jusqu'au XIe siècle que le site actuel vit apparaître ses premières constructions.

Les habitants construisirent un pont pour franchir le Roubion qui permettait de rejoindre les rochers formant des « barres » d'où le nom de Pont de la Barre qui donna Pont-de-Barret.

Le village se développa rive gauche au XIe siècle avec la construction de l'église Notre-Dame-de-la-Brune avec le chœur en cul de four (5 arcatures) qui pourrait être du IXe siècle.

Pont-de-Barret a toujours eu une économie dynamique grâce aux moulinages (soie) qui utilisaient la force de l'eau (le Roubion).

Le 13 mai 1901, à 8 h 21, une forte secousse tellurique est ressentie dans la Drôme, au sud de Crest dans les villages de Saou, Manas et Pont-de-Barret. À l’épicentre, proche de Manas, les cheminées s’écroulent et de nombreuses maisons sont lézardées, ainsi que l’église (intensité VII).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Robert Palluel[1] UMP-LR Agriculteur retraité, ancien conseiller général

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 671 habitants[Note 1], en augmentation de 11,09 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
527491500630676612652700728
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
757780821740757742708710720
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
731697707554575559520427474
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
414431424385453459531541551
2013 2016 - - - - - - -
643671-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château Saint-Ferréol : résidence seigneuriale du début du XVIIe siècle.
  • Saint Euphémie : site défensif pré-romain et du haut Moyen Âge.
  • Châteauvieux : ruines d'une tour et vestiges d'un château fort sur le rocher dominant le village.
  • Église Notre-Dame-la-Brune de Pont-de-Barret : église romane.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Patrick Beaugiraud : hautboïste soliste baroque, CD Bach Haendel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pont-de-Barret sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 13 novembre 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :