Pont-canal d'Ayguesvives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pont-canal d'Ayguesvives
Présentation
Type
Architecte
Dominique Gillade
Construction
1687-1689
Permet de faire passer
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées

Le pont-canal d'Ayguesvives ou de Ticaille est un des nombreux ponts de ce type du canal du Midi. Il enjambe le petit ruisseau « Ru Amadou » à Ayguesvives (Haute-Garonne).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce pont-canal est pensé sur le modèle des aqueducs « nouveau dessein » ou « dessein réformé » de Vauban et interprété par les ingénieurs Niquet, Cailus et Minet. Il est construit de 1687 à 1689 par Dominique Gillade pour éviter l'envasement du canal par l'Amadou, affluent de l'Hers-Mort.

L'ouvrage est presque intact, malgré d'importantes réfections au XIXe siècle telles que le remplacement du parapet du pont côté canal par un garde-fou métallique. Ces travaux n'ont pas modifié son allure générale[1].

Protection[modifier | modifier le code]

L'aqueduc avec ses puits d'entrée et de sortie et le pont de halage en aval du puits de sortie sont inscrits au titre des monuments historiques depuis 1998[2],[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]