Pont-Melvez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont (toponyme).

Pont-Melvez
Pont-Melvez
Le calvaire de la Croix-Rouge.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Guingamp
Canton Callac
Intercommunalité Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération
Maire
Mandat
Marie-Thérèse Scolan
2014-2020
Code postal 22390
Code commune 22249
Démographie
Gentilé Pont-Melvézien, Pont-Melvézienne
Population
municipale
609 hab. (2016 en diminution de 10,83 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 40″ nord, 3° 18′ 18″ ouest
Altitude 240 m
Min. 182 m
Max. 287 m
Superficie 22,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Pont-Melvez

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Pont-Melvez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pont-Melvez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pont-Melvez

Pont-Melvez [pɔ̃ mɛlve] est une commune du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne, en France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Penmaelvas en 1182, Pons Melveyus fin du XIVe siècle, Pomelveu en 1420, Pont Melveu en 1427, Pontmelveu et Pontmelve en 1433, Pontmelve en 1461 et en 1496, Pont Melveu en 1513, Pont Melve en 1581 [1].

Pont-Melve en breton [1].

Son nom vient du mot Pont (sur le Léguer) et l'anthroponyme Maelvas[2].

« Le nom de Pont-Melvez, noté Penmaelvas dès 1182 dans une charte énumérant les possessions des Templiers en Bretagne. il présente sans doute, comme nombre d'autres noms de lieux de ce document apocryphe, une transcription fautive. Même si les éléments pen et maelvas ont des correspondants dans le breton penn (tête, bout) et l'anthroponyme Maelvas » [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 1977 Arthur Bourgès SFIO
puis PSU
Instituteur puis directeur d'école, syndicaliste
1977 ? Arthur Le Verge PCF Professeur
? mars 2001 Aimé Hervé Apparenté PCF  
mars 2001 mars 2014 Gérard Le Vincent Apparenté PS Électricien
mars 2014 En cours Marie-Thérèse Scolan SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 609 habitants[Note 1], en diminution de 10,83 % par rapport à 2011 (Côtes-d'Armor : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9821 1211 0881 1321 2791 3241 4161 4391 523
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4881 5031 5091 5771 7011 7291 7881 7211 749
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7661 8081 7981 6861 6431 5711 4681 2751 139
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 084948754666636631653673616
2016 - - - - - - - -
609--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jean-Baptiste.
  • Église Saint-Jean-Baptiste
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste
  • Calvaire de la Croix-Rouge

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Famille Desjars. Seigneuries de Keranrouë de La Villeneuve, de Goascaër et de Penanpont dans la paroisse de Pont-Melvez.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992.
  2. Hervé Abalain, « Noms de lieux bretons - Page 99, Editions Jean-paul Gisserot, ISBN 2877474828 »
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :