Pons de Becmil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pons.

Pons de Becmil fut le 30e évêque d'Uzès (épiscopat de 1240 à 1249).

Biographie[modifier | modifier le code]

1240 Il installe les consuls d'Uzès.

1241 Il reçoit l'hommage de Bernard Pelet, pour les châteaux de Rousson et Peyremale, et celui de Rainon IV de La Tour-d'Aigues, fils de feu Raymond III, et frère de Guillaume de Maltortel, pour tout ce que ledit Raymond III possédait dans le diocèse d'Uzès.

1242 Il acquiert de Rainon IV de La Tour-d'Aigues le huitième de la seigneurie d'Uzès, appartenant aux barons.

1249 Il meurt le 16 avril.

1280 Il est désigné dans un acte, c'est-à-dire trente ans après sa mort, sous le nom de Pontius de Ponte (Pons du Pont), parce qu'il fut l'un des promoteurs de l'édification du Pont Saint-Nicolas.

Les ruines de la tour de Becmil existent encore dans la commune de Salindres, canton d'Alès.

Notes et références[modifier le code]

Voir aussi[modifier le code]

Articles connexes[modifier le code]

Bibliographie[modifier le code]

  • Guillaume Catel, Mémoires sur l'histoire du Languedoc, Toulouse, .
  • Louis de la Roque, Armorial de la noblesse du Languedoc, Paris, (lire en ligne).
  • Eugène Germer-Durand, Le Prieuré et le Pont Saint-Nicolas de Campagnac, Nîmes, (lire en ligne).
  • Joseph-Hyacinthe Albanès et chanoine Ulysse Chevalier, Gallia christiana novissima : Histoire des archevêchés, évêques et abbayes de France d'après les documents authentiques recueillis dans les registres du Vatican et les archives locales, Arles, (lire en ligne).
  • Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, vol. X, Paris, Librairie Renouard, (lire en ligne), p. 140, note no 1, principalement d'après Gallia christiana, t. VI, p. 643 ainsi que Le bulletin du Comité historique des monuments écrits de l'histoire de France, Histoire, sciences, lettres, t. III, p. 247, Paris 1852.
  • A. Debat, « Trois frères évêques en Rouergue, Pierre d'Aigrefeuille, évêque de Vabres (1347-1349), Raymond d'Aigrefeuille, évêque de Rodez (1349-1361), Faydit d'Aigrefeuille, évêque de Rodez (1361-1371) », La Revue du Rouergue, vol. 19,‎ , p. 375-424 (lire en ligne)
  • Georges Charvet, La première maison d'Uzès, étude historique et généalogique de la première maison d'Uzès suivi du catalogue analytique des évêques d'Uzès, Nîmes, Lacour-Ollé, éditeur, 2002 (réimpression).