Pons d'Ortafa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pons d'Ortafa, ou d'Ortaffa, (v. 1170 - v. 1247) est un troubadour originaire du Roussillon. Fils du seigneur d'Ortafa, Grimau, et de son épouse Brunissenda. Son plus jeune frère, Pere (Pierre), était archidiacre d'Elne.

Il avait épousé Saurina de Tatzo, du lignage des vicomtes de Roussillon, seigneurs de Tatzo (Taxo d'Avall) dont il aura trois enfants: Pons, Grimau et Alisenda.

Il rédigea son testament le 23 juillet 1240 et le rectifia peu de temps avant sa mort en 1246. Il fut inhumé dans la cathédrale d'Elne.

Deux de ses compositions nous sont parvenues. La première est intitulée Enaissi cum la naus en mar était dédié à Berenguer de Palazols (de Palou).

Dans le second poème Si ai perdut mon saber, canso, l'auteur traite d’un amour malheureux qui le pousse à vouloir rejoindre les moines de l'abbaye Sainte Marie de Jau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Joseph Anglade, À propos du troubadour Pons d'Ortaffa (lire en ligne), p. 509.