Pompéjac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pompéjac
La mairie (nov. 2011)
La mairie (nov. 2011)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Langon
Canton Le Sud-Gironde
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Gironde
Maire
Mandat
Isabelle Dexpert
2014-2020
Code postal 33730
Code commune 33329
Démographie
Gentilé Pompéjacais
Population
municipale
249 hab. (2014 en augmentation de 3,75 % par rapport à 2009)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 24′ 10″ nord, 0° 17′ 31″ ouest
Altitude Min. 36 m
Max. 105 m
Superficie 9,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Pompéjac

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Pompéjac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pompéjac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pompéjac

Pompéjac est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Pompéjacais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situé au cœur d’une région touristique comprenant le Bazadais et le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, Pompéjac offre des espaces variés qui ouvrent d’infinies possibilités pour les habitants et les touristes. La commune se distingue tout particulièrement par ses paysages très vallonnés offrant de magnifiques vues lointaines.

La commune se trouve à 64 km au sud-sud-est de Bordeaux, chef-lieu du département, à 22 km au sud-sud-ouest de Langon, chef-lieu d'arrondissement et à 12 km au sud-est de Villandraut, chef-lieu de canton[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes en sont Lignan-de-Bazas au nord, Marimbault au nord-est, Bernos-Beaulac au sud-est, Lucmau au sud sur environ un kilomètre, Préchac au sud-ouest et Uzeste au nord-ouest.

Communes limitrophes de Pompéjac
Uzeste Lignan-de-Bazas Marimbault
Pompéjac
Préchac Lucmau Bernos-Beaulac

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Ciron et le ruisseau de Sanson[3], affluent de rive droite du Ciron.

Voies et communications[modifier | modifier le code]

La principale voie de communication routière est la route départementale D98 qui traverse le bourg et mène vers le nord-est à Bazas et vers le sud puis l'est à Préchac.

L'accès à l'autoroute A62 (Bordeaux-Toulouse) le plus proche est celui de Sortie 3 Langon qui se situe à 22 km vers le nord-nord-est.
L'accès Sortie 1 Bazas à l'autoroute A65 (Langon-Pau) se situe à 10 km vers le nord-est. Cette autoroute traverse l'ouest du territoire communal.

La gare SNCF la plus proche est celle de Langon, sur la ligne Bordeaux - Sète du TER Aquitaine, qui se situe à 23 km vers le nord-nord-est.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est peut-être issu de castrum pompeiacum, dérivé de Pompeius. Ce toponyme révèle une occupation gallo-romaine[4].
En gascon, le nom de la commune s'écrit Pompejac, sans accent.

Histoire[modifier | modifier le code]

D’occupation très ancienne comme en témoigne le tumulus gaulois mis au jour au lieu-dit Pitray sur la route de Bernos et les poteries retrouvées à proximité, Pompéjac évoque le nom de Pompée qui forma en 60 av. J.-C. le premier triumvirat avec Jules César et son lieutenant Crassus. Une famille « de Pompéjac » est attestée vers la moitié du XIIIe siècle et tient la seigneurie dès 1274. La famille d’Albret possède dès le XIVe siècle des questaux et des fiefs[5].

À la Révolution, la paroisse Saint-Saturnin de Pompéjac forme la commune de Pompéjac[6].

En raison de la proximité de la forêt des landes et de l'importance régionale du gemmage, et suite à une forte hausse du prix de la résine après la Première Guerre mondiale (hausse de courte durée, suivie d'une baisse régulière notamment à partir de la crise de 1929, la commune abritait autrefois une usine de distillation, qui comme celle de Bazas a disparu, au profit ensuite de Préchac, Captieux ou Marcheprime où on a livré la résine[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Isabelle Dexpert[8] PS Employée
Conseillère générale puis départementale,
4e vice-présidente de la CdC du Sud Gironde (2014)
Les données manquantes sont à compléter.

Communauté de communes[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2014, la communauté de communes du canton de Villandraut ayant été supprimée, la commune de Pompéjac s'est retrouvée intégrée à la communauté de communes du Sud Gironde siégeant à Mazères.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2014, la commune comptait 249 habitants[Note 1], en augmentation de 3,75 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).
          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
426 385 356 400 411 427 430 428 408
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
414 405 424 405 417 412 396 431 412
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
413 414 441 356 359 307 340 300 319
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
308 279 238 205 206 230 233 240 249
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jacques François-Poncet, fils de l'homme politique Jean François-Poncet et petit-fils d'André François-Poncet, possède une maison de vacances à Pompéjac.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de a commune sur habitants.fr, consulté le 1er décembre 2011.
  2. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 54 km pour Bordeaux, 17 km pour Langon et 9,1 km pour Villandraut. Données fournies par lion1906.com, consulté le 1er décembre 2011.
  3. Le ruisseau de Sanson sur le site du SANDRE et sur le site du SIEAG (Système d'Information sur l'Eau du Bassin Adour-Garonne), consultés le 10 septembre 2013.
  4. Page de Pompéjac sur le site officiel de la Communauté de communes du canton de Villandraut, consulté le 10 septembre 2013.
  5. (Le Patrimoine des Communes de la Gironde, p. 1575)
  6. Historique des communes, p. 40, sur GAEL (Gironde Archives en ligne) des Archives départementales de la Gironde, consulté le 10 septembre 2013.
  7. Icre L (1954) L'économie rurale du Bazadais. Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, 25(3), 221-242.
  8. Commune de Pompéjac sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 1er décembre 2011.
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  13. Les atouts de Pompéjac sur le site de la communauté de communes de Vilandraut, consulté le 1er décembre 2011.
  14. « Inscription de l'église Saint-Saturnin », notice no PA00083669, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 1er décembre 2011.