Polonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Polonne
Полонне
Blason de Polonne
Héraldique
Drapeau de Polonne
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Khmelnytskyi Oblast.svg Oblast de Khmelnitski
Code postal 30500 — 30509
Indicatif tél. +380 3843
Démographie
Population 21 749 hab. (2013)
Densité 852 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 07′ nord, 27° 31′ est
Superficie 2 553 ha = 25,53 km2
Divers
Première mention 996
Statut Ville depuis 1938
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Khmelnitski

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Khmelnytskyï
City locator 14.svg
Polonne

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Polonne

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Polonne
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Polonne (en ukrainien : Полонне) ou Polonnoïe (en russe : Полонное) est une ville de l'oblast de Khmelnytskyï en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Polonne. Sa population s'élevait à 21 749 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Polonne est arrosée par la rivière Khomora et se trouve à 86 km au nord-est de Khmelnytskyï.

Histoire[modifier | modifier le code]

Polonne est connue depuis 996 : elle devait alors des impôts à l'église Desyatynna du prince Volodymyr le Grand. Tout au long du Moyen Âge, Polonne était connue par son château. Elle bénéficiait de privilèges urbains (droit de Magdebourg). En 1648 environ 10 000 Juifs (dont le célèbre kabbaliste Samson ben Pesah Ostropoli[1]) sont assassinés par les troupes de Bohdan Khmelnytsky à la suite du Soulèvement de Khmelnytsky[2]. Une vingtaine de Juifs meurent lors de la campagne de Pogroms antisémites en Russie perpétrée par des ukrainiens et par des soldats de l'Armée rouge à la suite de la révolution russe (1918-1920). Polonne a le statut de ville depuis 1938. Elle est située sur la ligne de chemin de fer ChepetivkaBerdytchiv. La ville possède diverses industries dont la porcelaine et la céramique. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, les Juifs sont 4171 habitants soit 30% de la population totale. En août 1941, les allemands assassinent 100 hommes de la ville. En septembre, 1 275 personnes, lors d'exécutions de masse dans la forêt voisine. En octobre, 1200 juifs de la ville et des villages voisins sont enfermés dans un ghetto, contraints aux travaux forcés et gardés par policiers ukrainiens. Les conditions sont exécrables, ils souffrent d'épidémie de typhus et de ponctuelles exécutions des plus faibles. Le 25 juin 1942, 750 juifs du ghetto sont exécutés sur un site proche de la gare de Poninka. La ville est libérée par l'Armée rouge le 8 janvier 1944[3].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1923* 1926* 1939* 1959* 1970*
14 975 16 190 13 809 19 775 22 484
1979* 1989* 2001* 2012 2013
23 392 24 402 23 211 21 885 21 749

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Peretz Markish, célèbre poète Yiddish est né dans la ville en 1895. Un musée lui est consacré dans l'ancienne synagogue.
  • Leo Mol : sculpteur canadien est né à Polonne en 1915.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]