Polonais de Latgale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Polonais de Latgale

Populations significatives par région
Drapeau de la Lettonie Lettonie 60 000 (2000)
Population totale 60 000
Autres
Langues Polonais, letton.
Religions Catholicisme.
Ethnies liées Polonais.

Les Polonais de Latgale sont un groupe ethnique de Polonais installé en Latgale (anciennement Inflanty, une province de la Pologne), une région de la Lettonie.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En tout, la minorité représente environ 2,5 % de la population de la Lettonie.

Population avec une origine polonaise[1],[2]
Recensement 1897 1920 1930 1935 1959 1970 1979 1989 1996
est.
2000 2005
est.
2008
est.
Population 65 056 52 244 59 400 48 637 59 800 63 000 62 700 60 416 63 400 59 505 56 511 54 024
Pourcentage 3,4 % 3,3 % 3,1 % 2,6 % 2,9 % 2,7 % 2,5 % 2,3 % 2,6 % 2,5 % 2,5 % 2,4 %

Répartition (recensement de 2000)[modifier | modifier le code]

Répartition par rajons[modifier | modifier le code]

Pourcentage de Polonais en Lettonie, 2008.
Localisation des Polonais par nombre (2008, Districts et Lielpilseta inclus).


Pourcentage de Polonais dans le Rajon de Daugavpils (2006).
Localisation des Polonais (en gras>2.0% en 2008) [3]
Recensement 1989
census
2000
census
2005
est.
2008
est.
population % population % population % population %
Aizkraukles rajons 590 1,3 608 1,4 572 1,4 537 1,3
Alūksnes rajons 99 0,3 84 0,3 73 0,3 71 0,3
Balvu rajons 102 0,3 101 0,3 85 0,3 87 0,3
Bauskas rajons 840 1,5 827 1,6 774 1,5 740 1,5
Cēsu rajons 704 1,1 640 1,0 594 1,0 575 1,0
Daugavpils rajons 5 294 11,2 5 068 11,9 4 912 12,1 4 609 11,9
Daugavpils 16 338 13,1 17 209 14,9 16 395 14,9 15 606 14,7
Dobeles rajons 759 1,7 649 1,6 579 1,5 545 1,4
Gulbenes rajons 222 0,7 227 0,8 208 0,8 194 0,7
Jēkabpils rajons 1 309 2,1 1 368 2,4 1 269 2,4 1 203 2,3
Jelgavas rajons 926 2,4 856 2,3 845 2,3 810 2,2
Jelgava 1 274 1,7 1 312 2,1 1 336 2,0 1 307 2,0
Jūrmala 905 1,5 932 1,7 937 1,7 926 1,7
Kraslavas rajons 2 499 6,0 2 441 6,6 2 286 6,6 2 169 6,6
Kuldīgas rajons 252 0,6 205 0,5 185 0,5 180 0,5
Liepajas rajons 276 0,5 197 0,4 188 0,4 183 0,4
Liepāja 1 298 1,1 1 120 1,3 1 054 1,2 1 001 1,2
Limbažu rajons 325 0,8 343 0,9 304 0,8 277 0,7
Ludzas rajons 362 0,9 376 1,1 350 1,1 316 1,0
Madonas rajons 442 0,9 388 0,8 338 0,8 311 0,7
Ogres rajons 975 1,5 894 1,4 858 1,4 837 1,3
Preilu rajons 888 1,9 791 1,9 704 1,8 664 1,8
Rezeknes rajons 597 1,4 533 1,2 522 1.3 499 1.3
Rēzekne 1 166 2,7 1 056 2,7 1 002 2,7 928 2,6
Rigas rajons 2 533 1,7 2 685 1,9 2 637 1,7 2,734 1,6
Riga 16 653 1,8 15 980 2,1 15 094 2,1 14 456 2,0
Saldus rajons 296 0,7 240 0,6 202 0,5 194 0,5
Talsu rajons 364 0,7 329 0,7 306 0,6 286 0,6
Tukuma rajons 601 1,0 555 1,0 518 0,9 484 0,9
Valkas rajons 328 0,9 295 0,9 251 0,8 228 0,7
Valmieras rajons 586 0,9 594 1,0 533 0,9 507 0,9
Ventspils rajons 97 0,6 77 0,5 73 0,5 68 0,5
Ventspils 516 1,0 525 1,2 527 1,2 492 1,1

Villes avec des populations significatives (>1000)[modifier | modifier le code]

Paroisses avec un pourcentage >10 %[modifier | modifier le code]

Rajon de Daugavpils :

Rajon de Kraslava :

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Voïvodie d'Inflanty.

La Latgale fut occupée par la Pologne de 1581 (fin de la Guerre de Livonie, 1558 - 1581) à 1772 (premier partage de la Pologne) et ce fut la seule province de l'ancienne Livonie qui fut conservée après la fin de la guerre entre la Suède et la Pologne en 1629.

À cette époque, la majorité de la noblesse et du clergé était polonais et ils eurent la même situation que les Germano-baltes établis en Courlande. Mais à l'inverse, la majorité des Polonais de Latgale serait selon toute vraisemblance des Lettons et des Biélorusses polonisés car il n'y a pas vraiment eu de politique de colonisation massive par des immigrés polonais durant ces 180 ans d'occupations.

En 1772, la Latgale est annexée par l'Empire russe et elle se révolte, comme les Polonais et les Lituaniens, contre l'autoritarisme politique et la politique de russification des empereurs Nicolas Ier et Alexandre II (1830 et 1861). Comme représailles, l'alphabet latin est interdit de 1864 à 1904 et le russe devient la langue de l'administration.

La Latgale est intégré à la Lettonie en 1918 alors en pleine guerre civile entre indépendantistes, pro-allemands et bolcheviques.

Dans les années 1930, près de 20 000 ouvriers polonais s'installèrent en Lettonie, qui connaissait alors une grande prospérité économique, malgré la crise de 1929 qui touchait fortement la Pologne.

Culture[modifier | modifier le code]

Seuls 20 % des polonais parlent le polonais mais il y a depuis la chute de l'URSS un certain renouveau pour cette langue (certaines écoles sont bilingues et il existe des associations qui publient des magazines dans cette langue).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]