Pologne solidaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pologne solidaire
(pl) Solidarna Polska
Image illustrative de l’article Pologne solidaire
Logotype officiel.
Présentation
Président Zbigniew Ziobro
Fondation
Scission de Droit et justice
Secrétaire général Andrzej Dera
Religion Catholicisme
Positionnement Droite[1],[2] à extrême droite[3]
Idéologie Nationalisme économique[4]
National-conservatisme[5]
Conservatisme social
Euroscepticisme[6]
Nationalisme[7]
Populisme de droite[8]
Catholicisme politique (en)[4]
Coalisé dans Droite unie
Affiliation nationale Droite unie
Affiliation européenne Mouvement pour l'Europe des libertés et de la démocratie (2011-2015)
Groupe au Parlement européen Conservateurs et réformistes européens (2009-2012, 2019-)
Europe de la liberté et de la démocratie directe (2012-2014)
Couleurs Rouge et bleu
Site web www.solidarna.org.pl
Présidents de groupe
Diète Jarosław Gowin
Représentation
Députés
17 / 460
Sénateurs
2 / 100
Députés européens
1 / 51
Élus régionaux
18 / 552

Pologne solidaire (en polonais Solidarna Polska, abrégé en SP), est un parti politique polonais de la droite conservatrice, fondé officiellement le par le député Zbigniew Ziobro.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti a été fondé en 2012 par le député Zbigniew Ziobro, qui était jusqu'en [9] un des dirigeants du parti catholique et nationaliste Droit et justice (PiS). En rupture avec Jarosław Kaczyński, dont il était un des dauphins annoncés, pour avoir demandé plus de démocratie interne après les mauvais résultats obtenus aux élections du 9 octobre 2011[10].

Aux élections législatives de 2019, le parti remporte 17 députés et deux sièges de sénateurs en se présentant sur les listes de Droit et justice[11].

Idéologie[modifier | modifier le code]

SP est sociale-conservatrice. Elle est opposée à l'avortement et l'euthanasie. Son opposition au mariage homosexuel a été citée comme la principale raison de son retrait du groupe Conservateurs et réformistes européens au Parlement européen.

Économiquement, le parti est favorable à l'intervention de l’État dans l'économie, en particulier la politique fiscale. Le parti a appelé à une taxe sur les grandes entreprises, y compris la grande distribution, et soutient une hausse des impôts sur ceux qui gagnent plus de 10 000 złotych (2 400 ) par mois. Il est opposé à la construction de centrale nucléaire en Pologne.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Pologne solidaire compte dans ses rangs en 19 députés à la diète, deux sénateurs et quatre députés au Parlement européen, adhérant au groupe Europe libertés démocratie. En , le parti compte neuf députés, deux sénateurs et un député européen élu sur la liste dans le cadre d'une alliance avec Droit et justice.

Diète[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges +/- Gouvernement
2015 Au sein de la liste Droit et Justice
9 / 460
en augmentation 9 Szydło, Morawiecki I
2019 Au sein de la liste Droit et Justice
17 / 460
en augmentation 8 Morawiecki II

Sénat[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges +/- Gouvernement
2015 Au sein de la liste Droit et Justice
2 / 100
en augmentation 2 Szydło, Morawiecki I
2019 Au sein de la liste Droit et Justice
2 / 100
en stagnation Morawiecki II

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges +/- Groupe
2014 280 079 3,98
0 / 51
en stagnation ELDD
2019 Au sein de la liste Droit et Justice
2 / 51
en augmentation 2 CRE

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Freedom in the World 2015, Rowman & Littlefield, , p. 544
  2. « The rise of the far-right in Poland: No more Eurovision, vegetarians or cyclists », International Business Times,‎ (lire en ligne)
  3. « Nigel Farage heads for row over Ukip's anti-gay allies », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Brent F. Nelsen et James L. Guth, Religion and the Struggle for European Union: Confessional Culture and the Limits of Integration, Georgetown University Press,
  5. Dariusz Krzypinski, Patterns of Recruitment of Polish Candidates in the 2014 European Parliament Elections, Palgrave Macmillan, , p. 245
  6. Dragomir Stoyanov, Central and East European Euroscepticism in 2014: Domestic Politics Matter!, Palgrave Macmillan, , p. 114
  7. Rafal Pankowski, « Right-Wing Extremism in Poland », sur Friedrich Ebert Foundation,  : « "Solidarity Poland (Solidarna Polska, SP) absorbed a big portion of the radical nationalist ideology" »
  8. Piotr Zagorski et Andres Santana (25 août 2018) « Explaining Support for Right-Wing Populist Parties in Central and Eastern Europe » dans ECPR General Conference . 
  9. Le groupe parlementaire a été créé dès novembre 2011 au lendemain des élections législatives « Scission du parti conservateur Droit et Justice », swietapolska.com, 5 novembre 2011.
  10. « Scission du parti conservateur Droit et Justice », swietapolska.com, 5 novembre 2011.
  11. (pl) « Ziobro ma w Sejmie 17 posłów. Gowin - 18 », sur www.rp.pl (consulté le 17 octobre 2019)