Politique familiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une politique familiale est une politique sociale étatique (« politique publique »), en faveur de la famille, et parfois de la natalité ; nécessairement traitée de manière distincte conformément aux législations différentes, dont en Europe et dans les fédérations ou républiques fédérales européennes existantes.

Les dépenses en direction des familles se répartissent généralement selon trois axes : prestations financières, avantages en nature, réductions fiscales.

Au sein de l'OCDE, le coût de la politique familiale représentait entre 1,4 % (Grèce) et 4,2 % (Irlande) du PIB en 2009[1].

Dans le monde[modifier | modifier le code]

On distingue :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Thévenon, Willem Adema et Nabil Ali, Les politiques familiales en France et en Europe : évolutions récentes et effets de la crise, Population & Sociétés n°512, INED, juin 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Politique familiale.

Sur les autres projets Wikimedia :