Politique en République démocratique du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de la Nation (Kinshasa), République démocratique du Congo

Depuis son indépendance, la République démocratique du Congo est une république constitutionnelle et, définie comme, démocratique représentative.

Séparation des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le Parlement congolais est divisé en deux chambres :

Les 632 députés provinciaux (dont 44 pour Kinshasa) sont élus pour 5 ans

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

Selon la Constitution, le pouvoir judiciaire est indépendant des Pouvoirs législatif et exécutif. Il est exercé par la Cour suprême de justice, les Cours d'appel et les cours et tribunaux civils et militaires ainsi que les Parquets. Et c'est le Conseil supérieur de la magistrature qui propose les nominations et sanctionne les magistrats. Dans la pratique, le pouvoir judiciaire dépend du Président Joseph Kabila qui nomme et révoque les magistrats.

Partis et mouvements politiques[modifier | modifier le code]

Il existe plus de 400 partis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :