Politique de la ville de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Ville de Québec est, comme toutes les municipalités de la province, une création du gouvernement du Québec. Son administration est régie par sa charte, ainsi que des lois provinciales, dont la Loi sur les cités et villes.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le maire est élu au scrutin majoritaire uninominal à un tour et est d'office président de la communauté métropolitaine de Québec et de l'agglomération de Québec. Les 21 conseillers représentent chacun un district électoral sont élus avec le même mode.

Institutions[modifier | modifier le code]

Conseil municipal de Québec[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de Québec est formé du maire et des conseillers municipaux. Il est titulaire du pouvoir législatif au niveau municipal.

Comité exécutif de Québec[modifier | modifier le code]

Le maire et son comité exécutif sont titulaires du pouvoir exécutif. La population désigne le maire, qui à son tour forme le comité exécutif, en choisissant ses membres parmi les conseillers.

Le comité exécutif de la ville de Québec est le corps responsable des prises de décision au niveau municipal. Le comité exécutif dirige l'action municipale et l'administration publique, voit à l'application de la loi, des règlements et des politiques.

Bureau de l'ombudsman[modifier | modifier le code]

Désignés par le conseil municipal de Québec, les 20 commissaires du Bureau de l'ombudsman sont chargés de recevoir et de traiter les plaintes des individus, des corporations ou des associations qui se sentent lésés par l'appareil municipal ou qui croient être victimes d'une erreur ou d'une injustice. Le Bureau de l'ombudsman a un pacte social avec la population québécoise pour assurer la transparence de la ville.

Institutions des arrondissements et quartiers[modifier | modifier le code]

La Ville est divisée en six arrondissements, et autant de conseils d'arrondissements: La Cité-Limoilou, Les Rivières, Beauport, Charlesbourg, La Haute-Saint-Charles et Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge.

Ces mêmes arrondissements sont divisées en 35 quartiers, chacun d'eux possède son conseil de quartier.

Commissions scolaires[modifier | modifier le code]

Quatre commissions scolaires sont présentent sur le territoire:

Listes des partis politiques[modifier | modifier le code]

Les partis représentés au conseil municipal de Québec depuis l'élection de 2017 sont:

Des partis qui n'existent plus aujourd'hui sont :

Visibilité internationale[modifier | modifier le code]

La ville de Québec possède une certaine visibilité internationale. Par exemple : le gouvernement municipal a son Commissariat aux relations internationales, qui a son propre réseau de contacts à l'étranger.

Par l'entremise de sa société civile, la ville de Québec est aussi présente dans plusieurs organisations et forums internationaux tels l'Organisation des villes du patrimoine mondial dont le siège social est à Québec ; de la Ligue des villes historiques ; du Réseau international pour l'amélioration des gouvernements locaux, parrainé par la Fondation Bertelsmann ; de l'Association internationale des villes éducatrices ; de Cités et gouvernements locaux unis ; de l'Association internationale des maires francophones (AIMF) ; de l'Association internationale des maires des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]