Politique étrangère de l'Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Australie
Cet article est une ébauche concernant l’Australie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (octobre 2014).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Le ministère des Affaires étrangères à Canberra.

Les relations étrangères de l'Australie ont commencé à l'époque où le pays était un Dominion puis un Royaume de l'Empire britannique pour devenir un allié très ferme de la Nouvelle-Zélande par le biais des liens d'une longue durée de l'ANZAC, liens qui remontent au début des années 1900. Elles ont continué avec les États-Unis tout au long de la guerre froide et se sont poursuivies avec l'engagement de l'Australie comme puissance de son propre droit avec les pays d'Asie. Ses relations avec la communauté internationale sont influencées par sa position de nation leader commercial et important donateur d'aide humanitaire.

La politique étrangère de l'Australie est guidée par un engagement en faveur du multilatéralisme et du régionalisme, ainsi que par de solides relations bilatérales avec ses alliés. Ses principales préoccupations sont le libre-échange, le terrorisme, la coopération économique avec les pays d'Asie et la stabilité politique dans la région Asie-Pacifique. L'Australie est active au sein des Nations unies et du Commonwealth.

Voir aussi[modifier | modifier le code]