Polissoir des Sept coups d'épée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Polissoir des Sept coups d'épée
Image illustrative de l'article Polissoir des Sept coups d'épée
Vue générale du polissoir
Présentation
Type Menhir
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Protection Logo monument historique Classé MH (1928)
Caractéristiques
Matériaux Grès
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 36″ nord, 2° 23′ 19″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Commune Buno-Bonnevaux

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Polissoir des Sept coups d'épée

Géolocalisation sur la carte : Essonne

(Voir situation sur carte : Essonne)
Polissoir des Sept coups d'épée

Le polissoir des Sept coups d'épée (ou, plus explicitement, polissoir des Sept coups d'épée de Roland) est un polissoir situé à Buno-Bonnevaux, en France.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le polissoir des Sept coups d'épée est un bloc de grès de forme quasi-cubique, aux arêtes profondément arrondies, d'environ 1 m de côté. Sur l'une de ces arêtes, sa surface présente plusieurs entailles parallèles. Il occupe un emplacement dans le jardin de l'église Saint-Léger de Buno-Bonnevaux, dans le sud-est du département de l'Essonne.

Initialement, le polissoir était situé au coin d'un bois en bordure d'un champ, sur le plateau surplombant la vallée de l'Essonne, en compagnie de deux autres polissoirs, dont le polissoir de Grimery, une dalle de grès striée également de plusieurs entailles ; il a été déplacé près de l'église par la suite[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le polissoir date du Néolithique.

Il est classé comme monument historique depuis 1928[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]