Police numérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une police ou fonte numérique est la déclinaison numérique d'un caractère typographique. Un caractère typographique est une œuvre créée par un créateur de caractères typographiques. L'œuvre par définition n'est pas tangible, la fonte numérique est sa représentation contemporaine à l'ère du numérique.

Une police numérique est un fichier renseignant les formes qu'un texte peut utiliser pour s'afficher sur un ordinateur. Une police numérique permet généralement de composer diverses fontes : du gras, de l'italique, du romain dans une famille de caractères donnée. L'Arial Regular est l'une des polices constituant la famille de caractères Arial.

On emploie également le terme police, néanmoins les anglo-saxons utilisent eux le terme font en traduction du français « police ». Le terme « fonte » vient du fait que les jeux de caractères typographiques étaient faits d'un alliage de plomb et d'antimoine fondu afin de reproduire plusieurs caractères identiques à partir d'un moule unique. Mais une fonte ne désignait qu'une variation unique dans une police : par exemple, un Arial regular corps 12 est une fonte, un Arial italique corps 14 est une autre fonte d'une même police Arial. La police n'étant que la liste des caractères contenus dans les fontes vendues à l'époque du plomb.

OpenType et TrueType sont des formats de fontes numériques.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :