Polemoniaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Polemoniaceae (Polémoniacées) regroupe des plantes dicotylédones ; elle comprend environ 400 espèces réparties en près de 18 à 26 genres.

Ce sont des plantes herbacées, parfois des arbustes ou des lianes des régions tempérées essentiellement d'Amérique. Seules quelques espèces des genres Phlox et Polemonium sont originaires d'Eurasie et la seule espèce autochnone en France est la polémoine bleue.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre type Polemonium, forme latinisée du grec ancien πόλεμος / polemos, « guerre ». Le nom πολεμωνιόν / polemonion, est attesté chez le médecin et botaniste grec Dioscoride[1].

D’après Alexandre de Théis,

« Pline rapporte, livre 25 chapitre 6, que cette plante fut nommée ainsi parce qu’elle devint la cause d’une guerre entre deux rois qui s’en attribuèrent la découverte, c’est-à-dire celle de ses propriétés. Elle était tellement renommée, qu’on l’appelait aussi chilodynamie, c’est-à-dire ayant mille vertus. On ne connaît pas avec certitude la plante à laquelle les anciens donnaient ce nom[2]. »

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le genre est nommé communément « polémoine », « échelle de Jacob », « échelle du ciel », « herbe de barrière » ou encore « bleu-or ».

D’après Théis, « on la nomme aussi valériane grecque. Ses feuilles offrent quelques ressemblances avec celles de la valériane commune[note 1], mais l’épithète de grecque est impropre (car) elle croît en Allemagne, en Angleterre, etc.[2]. »

Classification[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique la situe dans l'ordre des Ericales et y incorpore, sous forme de sous-famille, les Cobaeaceae à appeler plus proprement Cobaeoideae (es), avec son genre type Cobaea, qui sont des arbustes originaires d'Amérique centrale.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Parmi les genres les plus importants, on peut citer :

Selon Angiosperm Phylogeny Website (29 Jun 2010)[3] :


Selon NCBI (29 Jun 2010)[4] :


Selon DELTA Angio (29 Jun 2010)[5] :


Selon ITIS (29 Jun 2010)[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le genre Valeriana fait partie de la famille des Caprifoliaceae.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dioscoride, 4, 8.
  2. a et b Alexandre de Théis, Glossaire de botanique : ou dictionnaire étymologique de tous les noms et termes relatifs à cette science, Paris, Gabriel Dufour et cie, , 542 p. (lire en ligne), p. 374
  3. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 29 Jun 2010
  4. NCBI, consulté le 29 Jun 2010
  5. DELTA Angio, consulté le 29 Jun 2010
  6. ITIS, consulté le 29 Jun 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :