Pol Neveux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pol Neveux
PolNeveux.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
GarchesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Portrait de Pol Neveux par Eugène Carrière.

Pol Neveux, né le à Reims (Marne) et mort le à Garches (Haut-de-Seine), est un écrivain et un bibliothécaire français. Il fut inspecteur général des bibliothèques de France et membre de l’Académie Goncourt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Pol Louis Neveux est né à Reims, 1 rue de la Clef, le . Fils du notaire et conseiller municipal Charles-Jules Neveux, il épouse à Paris en 1904, Céline Mathilde Antoinette Pellet, fille de Marcellin Pellet, morte le à 94 ans.

Bibliothécaire[modifier | modifier le code]

Après ses études il commence (1887) une -brève- carrière d'avocat, mais dès 1888 devient sous-bibliothécaire à la Bibliothèque Mazarine puis à la bibliothèque de l'École des Beaux-Arts, entre à plusieurs reprises au cabinet du ministre de l'Instruction publique (il est notamment sous-chef de cabinet) entre 1893 et le début des années 1900. En 1902 il est nommé inspecteur général des Bibliothèques (il le restera jusqu'en 1935).

Homme de lettre[modifier | modifier le code]

Romancier (mais aussi auteur de nombreux articles), il est l’auteur de Golo, roman de campagne, dont l'édition originale parut en 1898 chez Calmann-Lévy (réédité par Bernard Grasset en 1925, et Arthème Fayard (« Le Livre de demain ») en 1934) ; pour cet ouvrage l'Académie française lui attribue en 1898 le prix Montyon. Léon Daudet estime que dans ce roman, Pol Neveux " a fait, à [son] avis, une remarquable peinture du paysage champenois, un véritable tableau de maître." (Léon Daudet - Ecrivains et artistes - Ed. du Capitole, II-pp 169-170)

L’Académie française lui décerne également le prix Vitet en 1918.

Il a également écrit La douce enfance de Thierry Seneuse, ouvrage autobiographique sur son enfance à Reims, dont l'édition originale parut en 1916 chez Arthème Fayard (réédité par Lardanchet de Lyon en 1925 et Michaud de Reims en 1930).

Il fut promu commandeur de la Légion d'honneur en 1922 et décoré au Palais de l'Élysée le des mains du président Alexandre Millerand (il avait été nommé chevalier en 1900 et promu officier en 1906). Élu à l'Académie Goncourt en 1924 au deuxième couvert, il y siégea jusqu'à sa mort.

Il réside de 1917 à 1939 au 88 boulevard de La Tour-Maubourg, où une plaque commémorative a été apposée. Il repose à Garches. Mme Pol Neveux légua du mobilier XVIIIe siècle au musée des beaux-arts de Reims et à la bibliothèque municipale une impressionnante collection de catalogues de ventes publiques.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Neveux Pol Louis », dans Isabelle Havelange, Huguet Françoise, Bernadette Lebedeff-Choppin, Les Inspecteurs généraux de l'Instruction publique : dictionnaire biographique 1802-1914, Paris, Institut national de recherche pédagogique, Éditions du CNRS, coll. « Histoire biographique de l'enseignement », , 700 p. (ISBN 2-222-03768-9, lire en ligne), p. 521-522
  • Julien Cain, « Hommage à Pol Neveux », Bulletin des bibliothèques de France (BBF), no 12,‎ , p. 587-588 (ISSN 1292-8399, lire en ligne)
  • Émile Dacier, « Pol Neveux (1865-1939) », Archives et bibliothèques, no 3,‎ , p. 161-177
  • Patricia Sorel, « Neveux, Pol », dans Isabelle Antonutti (dir.), Figures de bibliothécaires, Villeurbanne, Presses de l'Enssib, coll. « Papiers », , 310 p. (ISBN 978-2-37546-135-8), p. 197-198

Liens externes[modifier | modifier le code]