Polémon d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polémon.
Polémon d'Athènes
Nuremberg chronicles - f 081r 2.png
Fonction
Scholarque de l'Académie platonicienne (d)
- av J-C
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Athènes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Nationalité
Athènes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Domaine
Maître

Polémon d'Athènes (en grec ancien : Πολέμων) est un éminent philosophe platonicien et troisième successeur de Platon comme scholarque à la tête de l'Académie de 314 ou 313 av. J.-C. à 270 ou 269 av. J.-C.

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Il est né à une date inconnue, peut-être vers 340 av. J.-C.[1], et mort vers 270 ou 269. Né dans une famille riche, il connut la déchéance de boisson[1], jusqu'à entrer à l'école de Xénocrate, dont il fut l’élève. Il fut l’éraste de Cratès d'Athènes, et lui succéda à la tête de l'Académie (vers 275). Il passa la majeure partie de son temps au jardin de l’Académie, au point que les disciples construisirent des cabanes pour vivre auprès de lui, près du lieu des Muses et de l’amphithéâtre où il donnait ses cours[2]. Inséparables au point que l'on disait qu'ils réglaient leur respiration l'un sur l'autre, Polémon et lui partagèrent la même sépulture. Athénée raconte que Polémon[3] donnait comme conseil à ceux qui partaient à un souper, de faire en sorte que le vin leur parût agréable, non seulement en le buvant, mais également le lendemain.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Le peu que nous savons de Polémon concerne presque exclusivement l’éthique. Il privilégiait l’action morale et critiquaient ceux qui se consacraient aux spéculations logiques. Il définissait le souverain bien comme la vie conforme à la nature et semble avoir fortement influencé son élève Zénon qui devait fonder le stoïcisme[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]