Pokeshaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pokeshaw
Pokeshaw
Le parc provincial
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Municipalité Paroisse de New Bandon
Statut Autorité taxatrice
Maire
Mandat
aucun
aucun
Démographie
Langue(s) parlée(s) Français, anglais
Géographie

Pokeshaw (prononciation en français: [pɔk.ʃɑ]) est une autorité taxatrice de la paroisse de New Bandon, située dans le comté de Gloucester, au nord-est du Nouveau-Brunswick. Il comprend le parc provincial de Pokeshaw.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est nommé d'après la rivière éponyme, dont le nom provient du micmac Pooksaakqui, ce qui signifie « une roche longue et étroite »[1]. Pokeshaw est situé dans le territoire historique des Micmacs, plus précisément dans le district de Gespegeogag, qui comprend le littoral de la baie des Chaleurs[2].

Pokeshaw est fondé par des immigrants irlandais à la suite de l'expansion de New Bandon[3]. Pokeshaw compte un bureau de poste entre 1860 et 1913[1]. Le chemin de fer Caraquet & Gulf Shore est inauguré en 1887[1]. En 1899, Pokeshaw comptait, en plus de la gare et du bureau de poste, deux magasins, un hôtel, une scierie, un moulin à farine et 250 habitants[1]. Pokeshaw comprend l'établissement de Riordon, qui comptait un bureau de poste entre 1890 et 1913[4]. Riordon est nommé en l'honneur de John J. Riordon, le premier maître des postes[4].

Le centre récréatif de Pokeshaw-Black Rock.

Administration[modifier | modifier le code]

Représentation et tendances politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Pokeshaw fait partie de la circonscription de Nepisiguit, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par Ryan Riordon, du Parti progressiste-conservateur. Il fut élu en 2010.

Culture[modifier | modifier le code]

Pokeshaw fait l'objet d'un poème dans le recueil de poésie La terre tressée, de Claude Le Bouthillier[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Pokeshaw », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 25 décembre 2011).
  2. (en) Philip K. Bock et William C. Sturtevant (dir.), Handbook of North American Indians, vol. 13, t. 1, Government Printing Office, , 777 p., p. 109-110
  3. Ganong 1904, p. 160
  4. a et b « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Riordon », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 25 décembre 2011).
  5. Claude Le Bouthillier, La terre tressée : poésie, Tracadie-Sheila, La Grande Marrée, , 109 p. (ISBN 978-2-349-72276-8), p. 98-99

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William F. Ganong, A Monograph of the Origins of the Settlements in New Brunswick, Ottawa, J. Hope, , 185 p.