Pokémon Platine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pokémon version platine
Image illustrative de l'article Pokémon Platine

Éditeur The Pokémon Company
Nintendo
Développeur Game Freak

Date de sortie
  • Japon 13 septembre 2008
  • États-Unis Canada 22 mars 2009
  • Australie 14 mai 2009
  • Europe 22 mai 2009
Franchise Pokémon
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche DS
Série

Pokémon version platine (ポケットモンスタープラチナ, Poketto Monsutā Purachina?) est un jeu vidéo complémentaire à Pokémon Diamant et Perle, appartenant à la série de jeux vidéo Pokémon. Le jeu est sorti au Japon le 13 septembre 2008, en Amérique du Nord le 22 mars 2009 et en Europe le 22 mai 2009[1]. Tout comme dans les versions jaune, cristal ou émeraude, il est possible de capturer les Pokémon légendaires de Pokémon Diamant et de Pokémon Perle. Le joueur peut ainsi capturer à la fois Dialga et Palkia ainsi que Giratina, la mascotte du jeu[2]. La version intègre également l'ajout de différentes formes des Pokémon Giratina, Shaymin et Motisma. La Team Galaxie tente par ailleurs de s'approprier Giratina afin de plonger le monde dans les ténèbres. Certains endroits changent légèrement et le climat est plus froid.

Certains lieux, telles les arènes du jeu ou les centres Pokémon ont été remaniés, l'apparence du héros a été revue, la difficulté a été relevée, de nouveaux personnages ont fait leur apparition notamment dans la Team Galaxie qui joue un rôle plus important. Une nouvelle zone de combat fait également son apparition dans le jeu. Une zone appelée Square Wi-Fi est rajouté, contenant 3 mini-jeux (Cirque Jr, Eclate-Toké et gob'Tout). Le bâtiment du GTS s'appelle désormais Terminal Mondial et permet désormais de regarder ou d'envoyer des vidéos de combat d'autrui[3].

Famitsu, magazine reconnu dans le domaine du jeu vidéo, a attribué un 36/40 à Pokemon Platine[4]. Le jeu remporte également le prix d’excellence du meilleur jeu toutes générations confondues[4]. Cette version s'est écoulée à plus de 3,75 millions d'exemplaires dans le monde[5].

Cependant, dans les versions européennes du jeu, les machines à sous ont été supprimées en raison d'une loi européenne concernant les jeux d'argent. PEGI a voulu rendre le jeu accessible à tous en mettant le jeu interdit aux moins de 3 ans, car sinon il aurait été interdit au moins de 18 ans en présence de jeux de casino. Cette modification ne touche que les versions européennes du jeu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pokémon Platinum Version », VGChartz (consulté le 18 mars 2013)
  2. Matt Cundy, « History of Pokémon box art », GamesRadar, (consulté le 16 mars 2013)
  3. « Pokémon Platine », Pokémon Espace (consulté le 18 mars 2013)
  4. a et b Stephane, « Un award pour Pokémon Platine », Pokémon France, (consulté le 18 mars 2013)
  5. Kurashi, « Année fiscale de Nintendo : les chiffres hallucinants », Pokémon Espace, (consulté le 18 mars 2013)