Pokémon Écarlate et Violet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pokémon Écarlate
Pokémon Violet
Logo Pokémon Écarlate et Violet.png
Logos francophones des deux jeux.

Développeur
Éditeur
Distributeur
Compositeur

Début du projet
Fin 2019
Date de sortie
INT : 18 novembre 2022
Genre
Mode de jeu
Plateforme

Langue

Évaluation
ACB : PG ?
CERO : A ?
ESRB : E ?
PEGI : 7 ?
USK : 6 ?
Site web

Pokémon

Pokémon Écarlate et Pokémon Violet (ポケットモンスター スカーレット・バイオレット, Poketto Monsutā Sukāretto & Baioretto?) sont deux jeux vidéo de rôle de la franchise Pokémon développés par Game Freak sous la direction de Junichi Masuda. Ils ont été annoncés officiellement le lors d'un Pokémon Presents. Les jeux sortent mondialement le sur la Nintendo Switch.

Univers[modifier | modifier le code]

Pokémon Écarlate et Pokémon Violet se déroulent dans un monde ouvert dans lequel les différentes villes s'intègrent naturellement au paysage environnant, sans aucune transition[2],[3]. La région de Paldea est inspirée de la Péninsule Ibérique d’après les images du jeu, où l'on voit ce qui peut s'apparenter à une hacienda, d'autres bâtiments semblent reprendre l'architecture de la ville de Lisbonne ou encore un bâtiment ressemblant à la Sagrada Família de Barcelone[4].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans la région de Paldea, inspiré de l'Espagne. Le joueur incarne un élève de l'Académie Raisin ou Orange dont l'objectif est d'explorer la région et trouver son propre trésor. Le jeu propose trois intrigues différentes, dont la quête des champions d'arènes, que le joueur peut réaliser dans l'ordre souhaité[5].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du jeu a débuté fin 2019, peu de temps après la fin du développement de Pokémon Épée et Bouclier[6].

Le (15 h heure française), les deux jeux sont officiellement annoncés lors d'un Pokémon Presents organisé pour l'occasion[7]. Quelques images de l'univers y sont présentées, ce dernier étant un univers en monde ouvert. De plus, les trois nouveaux Pokémon de départ sont annoncés : Poussacha (type Plante), Chochodile (type Feu) et Coiffeton (type Eau).

Le (15 h heure française), une nouvelle bande annonce des jeux est dévoilée[8]. De nombreuses images de gameplay ont été présentées afin de montrer le début du jeu ainsi que le vaste univers proposé aux joueurs. De plus, cinq nouveaux Pokémon ont été montrés : les Pokémon Pohm, Gourmelet et Olivini ainsi que les deux Pokémon légendaires Koraidon et Miraidon. Par ailleurs, quelques personnages clés ont été mis en avant : les deux professeurs dépendant de la version du jeu ainsi qu'une dresseuse Pokémon expérimentée se révélant être l'amie du joueur. Les deux jeux sortiront mondialement le « Date de sortie, légendaires, coop à quatre : le plein d'infos pour Pokémon Violet / Écarlate », sur gamekult.com, (consulté le ).

Le (15 h heure française), une nouvelle bande annonce des jeux est dévoilée lors d'un Pokémon Presents[9].Les images présentées révèlent entre autres le nom de la région : Paldea, différents personnages, trois nouveaux Pokémon : Patachiot, Balbalèze et Axoloto de Paldea, ainsi que la nouvelle mécanique du jeu : la Téracristallisation.

Le (18 h heure française), une nouvelle bande annonce est publiée à l'occasion des Championnats du Monde Pokémon 2022. Celle-ci révèle un nouveau Pokémon : Motorizard (type Dragon / Normal)[10].

Le (15 h heure française), une nouvelle bande annonce des jeux dévoile un nouveau Pokémon : Tag-Tag (type Poison / Normal)[11].

Le (15 h heure française), une nouvelle bande annonce est diffusée[12]. Il est ensuite dévoilé la possibilité d'effectuer des combats automatiques via la fonctionnalité « En avant ! »[13].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

En trois jours de commercialisation, le jeu s'écoule à plus de 10 millions d'exemplaires, devenant le meilleur lancement d'un jeu Nintendo[14]. Au Japon uniquement, il s'écoule à 4,05 millions d'exemplaires, version dématérialisée comprise, battant le précédent record de Splatoon 3[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pokémon Écarlate / Violet : Le créateur d'Undertale annonce sa participation au jeu », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  2. « Site officiel de Pokémon Écarlate et Pokémon Violet », sur Pokémon.com (consulté le )
  3. Alexandre Manceau, « Pokémon poursuit sa mue avec la neuvième génération, Écarlate et Violet », sur leclaireur.fnac.com, (consulté le )
  4. Jinxeb, « Pokémon Écarlate / Violet : des inspirations venues d’Espagne ? Les fans compilent les indices », sur Jeuxvideo.com, (consulté le )
  5. « Pokémon Écarlate / Violet : Monde ouvert, multijoueur, téracristallisation... Les annonces à retenir du Pokémon Presents », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  6. « Game Freak Confirms Pokémon Legends: Arceus Started Development Before Sword & Shield's Launch », sur nintendolife.com, (consulté le ).
  7. Nintendo France, « Pokémon Direct du 27 février 2022 », sur YouTube, (consulté le )
  8. La chaîne officielle Pokémon en français, « Deuxième bande-annonce | Pokémon Écarlate et Pokémon Violet », sur YouTube, (consulté le )
  9. La chaîne officielle Pokémon en français, « Troisième bande-annonce | Pokémon Écarlate et Pokémon Violet », sur YouTube, (consulté le )
  10. « Pokémon Écarlate Violet : Une nouvelle créature dévoilée, et des précisions sur le multi compétitif ! », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  11. « Pokémon Écarlate Violet : type, talents… Tout savoir sur Tag-Tag, le Pokémon inédit de la région de Paldea ! », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  12. « Pokémon Écarlate Violet : team Star, Pokémon dominants... un nouveau trailer plein d'infos ! », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  13. « Pokémon Ecarlate et Violet propose une toute nouvelle façon de combattre », sur IGN, (consulté le ).
  14. « Pokémon Violet / Écarlate : voici les ventes hallucinantes du jeu en 3 jours », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  15. « Pokémon Scarlet & Violet Is The "Biggest" Launch Ever For A Video Game In Japan », sur nintendolife.com, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]