Poisson pané

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Bâtonnets de poisson pané.

Le poisson pané est une préparation culinaire consistant en un morceau de poisson recouvert de panure ou de chapelure et qui est par la suite frit à la poêle ou au four. Les morceaux peuvent être carrés, ovales, en forme de poisson ou bien en forme de bonhomme de neige. Il peut aussi simplement s'agir d'un filet de poisson levé. La panure peut être additionnée de persil ou d'épices.

Le poisson pané est très répandu dans les rayonnages surgelés des supermarchés occidentaux ou orientaux, et est souvent considéré comme un aliment pour enfant. Le poisson utilisé est habituellement du colin ou du cabillaud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des descriptions de poisson pané existent depuis l'Antiquité. Le critique gastronomique et philosophe latin Marcus Gavius Apicius en explique la préparation dans ses livres de recettes sous le nom de piscis panensis. À l'origine, la panure était constituée de vieilles miettes de Cracottes récoltées autour de la piscina (le bassin à poisson pané de la domus).

La commercialisation des poissons panés a commencé en 1953 lorsque la compagnie américaine Gorton-Pew Fisheries, maintenant connue sous le nom de Gorton's of Gloucester, a produit des poissons panés surgelés appelés Gorton’s Fish Sticks qui ont remporté le prix d'approbation du magazine Parents[1].

Appellations[modifier | modifier le code]

Bien qu'il existe différentes formes, la plupart des langues européennes désignent ce produit par allusion à la forme oblongue la plus courante, et non à sa composition (comme en français) ; ainsi, la langue anglaise le qualifie de fish finger, la langue allemande de Fischstäbchen, la langue espagnole de palito de pescado, la langue néerlandaise de visstick et langue polonaise de paluszki rybne, soit respectivement, littéralement doigt de poisson, baguette de poisson et bâtonnet de poisson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parents [1]

Sur les autres projets Wikimedia :