Pointe des Corbeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Pointe des Corbeaux forme l'extrémité sud-est de l'Île d'Yeu (Vendée) et se situe à l'opposé de la Pointe du But. Un phare rouge a été construit en 1862 à cet endroit. À l'instar des Chiens Perrins, cet endroit est dangereux pour la navigation et fut le théâtre de plusieurs naufrages. Une tourelle-balise cardinale est a été érigée à l'est de la pointe. Cette dernière marque la séparation entre les grandes plages faisant face au continent et la côte sauvage.

Naufrages[modifier | modifier le code]

Pointe des Corbeaux
  • La Comète (), chasse marée, sombré, 4 victimes sur les 5 hommes d'équipage[1] ;
  • Le Jeune Mercure, (), lougre, sombré[2] ;
  • La Laure (), goélette, sombré[3] ;
  • l'Amazone () goélette, échoué et sombré[4] ;
  • La Camille (), voilier[5] ;
  • Le Victor (), lougre, sombré[6] ;
  • Le Jeune-Pauline () goélette échouée par temps de brume[7]
  • L'Ernestine (), bateau à vapeur[8] ;
  • Le Nada () navire à vapeur britannique[9] ;
  • Le Zufriedenheit (), navire de transport allemand, 3 mâts[10] ;
  • Le Colbert (), sombré[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SV Comète », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  2. « Jeune Mercure », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  3. « Laure », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  4. « SV Amazone », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  5. « SV Camille », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  6. « Victor », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  7. « Jeune-Pauline », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  8. « Ernestine », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  9. « SS Nada », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  10. « Zufriedenheit », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)
  11. « Colbert », Wreck site (consulté le 22 juin 2015)