Pointe de l'Espiguette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pointe de l'Espiguette
Les dunes de l'Espiguette
Les dunes de l'Espiguette
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon, Gard
Coordonnées 43° 30′ nord, 4° 07′ est
Mer Mer Méditerranée
Géographie
Altitude 10 m

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pointe de l'Espiguette
Pointe de l'Espiguette
LeGrau5.JPG
Géographie
Adresse
Superficie
525 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
1978[1]
Statut patrimonial
Site naturel classé (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration

La pointe de l'Espiguette est un vaste massif dunaire situé sur le littoral méditerranéen du département du Gard.

Localisé à l'est du Grau-du-Roi, en Petite Camargue et à l'ouest de l'embouchure du Petit-Rône sur près de 18 KM de long et sur plusieurs centaines d'hectares. L'Espiguette est un site naturel sauvage, préservé mais fragile. Ses plages attirent chaque année de très nombreux touristes et baigneurs.

Le Phare de l'Espiguette, visible à plusieurs kilomètres de distance, est l'édifice majeur du site.

Accès[modifier | modifier le code]

La RD 255 reliant le phare au Grau-du-Roi a été réaménagée entre 2011 et 2013 avec notamment le renouvellement du bitume en très mauvais état et la création d'une voie verte sur cet axe fortement fréquenté l'été par les cyclistes.

Le parking de sable de plusieurs centaines de places est payant d'avril à octobre de 8h à 18h30. Il en coute 6  pour une voiture simple à l'été 2013. Il n'y a pas de douches. Une plage naturiste du Club Hélio-Marin de Nîmes est installée au niveau des épis, à l'extrémité Est.

De par sa situation avancée sur la mer, la plage de l'Espiguette est très appréciée des surfeurs et kite-surfeurs. La houle y est en effet bien plus prononcée et les vagues plus importantes par vent marin que dans le golfe d'Aigues-Mortes (de Carnon à Port-Camargue).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce site est le résultat de l'accumulation d'alluvions du Rône et de ses deltas.

Il a été progressivement acquis à partir de 1978 par le conservatoire du littoral

Écologie[modifier | modifier le code]

Il s'agit désormais d'un site naturel classé et préservé appartenant au conservatoire du littoral. Il est composé de remarquables massifs dunaires et par des zones marécageuses constituant une zone méditerranéenne inédite à préserver.

Le site a longtemps été impacté par à une forte pression touristique urbanistique et agricole. Le site est également soumis aux aléas climatiques, vents et courants marins, qui impactent directement le cordon dunaire.

La valeur du site est désormais clairement identifiée et intégrée dans différents programmes de préservation. Le site est ainsi couvert par la ZNIEFF Camargue gardoise n°910011531, inclus dans les sites Natura 2000 « Petite Camargue gardoise » (SIC FR9101406) et « Petite camargue laguno-marine » (ZPS FR9112013).

A noter que les bancs sableux marins qui lui font face sont également préservés sur 8970 hectares dans le cadre de Natura 2000.

Faune[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Gestion[modifier | modifier le code]

Le site naturel de l'Espiguette est principalement géré par la commune du Grau-du-Roi, à laquelle s'associe le conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon.

Afin de trouver un équilibre entre l'accueil des flux touristiques sur cette portion du littoral et la préservation écologique du site, 525 hectares de dunes et de marais ont été acquis progressivement par le Conservatoire du littoral à partir de 1978. De plus, la pointe de l'Espiguette fait partie intégrante de l'opération Grand site en Camargue gardoise, dont le dossier est confié au Syndicat mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise. Le site est également identifié parmi les bénéficiaires du programme régional Litoral 21.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Pointe de l'Espiguette », sur Conservatoire du littoral (consulté le 15 janvier 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]