Point triple (géodynamique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Point triple (homonymie).
Schéma structural simplifié du système de faille est-africain, présentant les volcans d'activité récente (triangles oranges) et la dépression de l'Afar (triangle au centre), une triple jonction où trois plaques s'écartent les unes des autres : la plaque arabique et les deux parties de la plaque africaine (nubienne et somalienne) se séparant le long du grand rift.

Un point triple (ou parfois, par analogie avec le terme anglais, jonction triple[1]) désigne, en tectonique des plaques, une région où trois plaques tectoniques se rejoignent[2]. Au voisinage d'un point triple (ou jonction triple), la limite entre deux plaques tectoniques peut être de trois formes : une dorsale, une fosse ou une faille transformante.

Exemples[modifier | modifier le code]

Légende de haut en bas : dorsale, frontière de coulissage et de subduction

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr + en) M. Moureau et G. Brace, Dictionnaire des sciences de la Terre : Comprehensive Dictionnary of Earth Science, Paris, TECHNIP, coll. « Publications de l’institut français du pétrole », (lire en ligne), « Jonction », « Point »
  2. site Objectif-terre

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]