Point d'arrêt (mécanique des fluides)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 18 mars 2013 à 05:51 et modifiée en dernier par Addbot (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Point de stagnation sur l'aile d'un planeur.

En mécanique des fluides, le point de stagnation est le point d'un écoulement fluide où la vitesse locale du fluide est nulle. Le principe de Bernoulli établit que la pression statique est maximale lorsque la vitesse du fluide est nulle, c'est-à-dire au point de stagnation ; cette pression est dénommée pression de stagnation.

Coefficient de pression

Le coefficient de pression au point de stagnation est donné par :

où :

est la pression statique au point où la mesure est effectuée ;
est la pression statique loin du corps testé ;
est la pression dynamique loin du corps testé.

Le coefficient de pression au point de stagnation est égal à 1[1].

Sources

Notes et références

  1. Clancy, Aerodynamics, Section 3.6

Bibliographie

  • (en) L. J. Clancy, Aerodynamics, Pitman Publishing Limited, London, 1975.