Podorythmie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique québécoise
Cet article est une ébauche concernant la musique québécoise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La podorythmie est une technique de percussion utilisée dans la musique traditionnelle québécoise et acadienne. Elle consiste à produire un son en tappant ses pieds contre le sol ou contre une planche. Elle accompagne souvent le violon ou l'accordéon[1]. La podorythmie correspond au traditionnel « tapage de pied »[2].

Sémantique[modifier | modifier le code]

Le terme « podorythmie » est venu remplacé un premier néologisme, « pédirythmie, » dont la racine est latine tandis que la racine « podo » est grecque. Ce changement s'est effectué à la suite d'un voyage en France d'Alain Lamontagne où il a remarqué que les Français utilisaient la racine grecque[2]. Avant l'invention de ce terme, on pouvait lire sur les albums de musique traditionnelle qu'un musicien est au tapement de pieds, à l'accord de pieds ou encore au « plywood[3] ».

Liste de podorythmistes professionnels[modifier | modifier le code]

  • Gervais Lessard du groupe Le Rêve du Diable
  • François Boucher du groupe La Voltige
  • Alain Lamontagne
  • Éric Beaudry « La Galvaude, Norouet, la Bottine Souriante, De Temps Antan »
  • Olivier Demers « Le Vent du Nord »
  • André Brunet « De Temps Antan, Celtic Fiddle Festival »
  • Pascal Gemme « Genticorum »
  • Martin Brisson «Mythes et Légendes, La Famille Cantin »
  • Tommy Gauthier « Bébert Orchestra, La Vesse Du Loup »
  • Jean-François Gagnon-Branchaud « La Bottine Souriante, Ma Cômère, B3 »
  • Jean-François Berthiaume « Galant, Tu perds ton temps » « Réveillon »
  • David Boulanger « La Part du Quêteux, Duval-Boulanger, la Bottine Souriante »
  • Colin Savoie-Levac « Les Poules à Colin, Dentdelion »
  • Marco Baillargeon « Baqqhus, La Giroflée »
  • Martin Brien « Le Grand Remous, Sur les Battures »
  • Philippe Jetté du groupe « Belzébuth »
  • Michel Bordeleau du groupe « Les Charbonniers de l'enfer, Hommage aux Aînés, Les Mononcles »
  • André Marchand du groupe « Les Charbonniers de l'enfer, Les Mononcles »
  • Frédéric Bourgeois du groupe « La Volée d'Castors, La Cantinière »
  • André Daneau
  • François Borros avec son projet musical « Gullivan »
  • André Fortin du groupe « Les Colocs » seulement sur l'album « Il me parle de bonheur »
  • Gabriel Ouellette du duo « Bette & Wallet »
  • Louis-Simon Lemieux « Les chauffeurs à pieds »
  • Isaël McIntyre du groupe Le Bal à l'Huile
  • Nicolas Pellerin « Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs »
  • Fred Pellerin
  • Emmanuelle LeBlanc « Vishtèn »
  • Pastelle LeBlanc « Vishtèn »
  • Louise Arsenault « Barachois, Gadelle, The Roots Project »
  • Helen Bergeron « Barachois, Gadelle »
  • Albert Arsenault « Barachois, Chuck & Albert »
  • Chuck Arsenault « Barachois, Chuck & Albert »
  • François Boros « Mes Souliers Sont Rouges »
  • Yoland Henry « La Baratte à Beurre », « La Queue du Loup »
  • Patrick Desmarais « Les cousins Branchaud »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiddler Pascal Gemme, of Genticorum », World Music, about.com, page consultée le 22 septembre 2012
  2. a et b Marc-Hugo Dupré, animateur de radio du 4@5 folklorique à Radio Nord-Joli
  3. Anglicisme pour contreplaqué.

Liens externes[modifier | modifier le code]