Pocillopora damicornis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pocillopora damicornis
Description de cette image, également commentée ci-après
Pocillopora damicornis
Classification selon WoRMS
Règne Animalia
Embranchement Cnidaria
Classe Anthozoa
Sous-classe Hexacorallia
Ordre Scleractinia
Sous-ordre Astrocoeniina
Famille Pocilloporidae

Espèce

Pocillopora damicornis
(Linnaeus, 1758)[1]

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 18/01/1990

Pocillopora damicornis est une espèce de coraux (cnidaires hexacoralliens), de la famille des Pocilloporidae.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est un Pocillopora qui forme des colonies assez petites (rarement plus de 30 cm, qui comme souvent dans ce genre sont reconnaissables à leurs bras courts et élargis en spatules (pas très régulières chez cette espèce) et comme couvertes de verrues de taille constante (environ 3 mm), qui sont en fait les corallites, formant de courtes branches. Les branches principales de cette espèce sont courtes, très irrégulières, et parfois grossièrement polygonales ; elles sont plus robustes dans les eaux agitées. La couleur est généralement rose, mais peut aller du marron clair au verdâtre, ou être presque blanche[2].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans tout l'Indo-Pacifique tropical, de la Mer Rouge à Panama[2].

Elle est très commune à faible profondeur, mais peut être rencontrée jusqu'à 20 voire 40 m de profondeur[2]. On la trouve aussi bien dans les lagons que sur les tombants externes des récifs[3]. C'est une espèce pionnière, qui colonise facilement et rapidement les structures humaines telles que les piliers en béton, les barres de métal ou les épaves.

Écologie et biologie[modifier | modifier le code]

C'est une espèce très abondante[3] et à croissance relativement rapide : elle est donc d'une importance majeure pour les récifs coralliens, et fait l'objet d'un suivi scientifique attentif. Espèce pionnière, elle est souvent la première à coloniser les structures dures (humaines ou naturelles), et laissera à la fin de sa courte vie (pour un corail) un substrat très propice à l'installation d'espèces plus exigeantes. En outre, comme tous les Pocillopora cette espèce abrite une large gamme de symbiotes, et constitue donc une espèce-clef pour la biodiversité[2].

Cette espèces est sensible à l'acidification des océans et à un réchauffement rapide des océans, mais aussi à certains pesticides (dont la Chlordécone d'après une étude récente[4]).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (27 décembre 2014)[3] :

  • sous-espèce Pocillopora damicornis bulbosa Ehrenburg
  • sous-espèce Pocillopora damicornis caespitosa

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 27 décembre 2014
  2. a b c et d DORIS, consulté le 27 décembre 2014
  3. a b et c World Register of Marine Species, consulté le 27 décembre 2014
  4. Wecker, P., Lecellier, G., Guibert, I., Zhou, Y., Bonnard, I., & Berteaux-Lecellier, V. (2018). Exposure to the environmentally-persistent insecticide chlordecone induces detoxification genes and causes polyp bail-out in the coral P. damicornis. Chemosphere, 195, 190-200 (résumé).