Pluvier grand-gravelot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charadrius hiaticula

Charadrius hiaticula
Description de cette image, également commentée ci-après

Pluvier grand-gravelot (Charadrius hiaticula)

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Charadriidae
Genre Charadrius

Nom binominal

Charadrius hiaticula
Linnaeus, 1758

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Œuf de Pluvier grand-gravelot - Muséum de Toulouse

Le Pluvier grand-gravelot ou Grand Gravelot (Charadrius hiaticula) est une petite espèce d'oiseaux limicoles de la famille des Charadriidae.

Il fait partie des espèces nicheuses de France[1], le littoral français ayant une valeur importante pour la survie de cette espèce (et d'autres limicoles en hivernage)[2]. Des preuves fossiles attestent qu'il était présent durant le quaternaire[3]. Il fait partie des espèces suivies en Afrique[4]

Idendification[modifier | modifier le code]

Le Grand Gravelot est plus trapu et un peu plus grand que le Petit Gravelot. Ses ailes sont traversées par une barre blanche tandis que celles de l'espèce voisine sont uniformes. En plumage nuptial, le Grand Gravelot a la base du bec et les pattes orangées.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes :

  • Charadrius hiaticula hiaticula Linnaeus, 1758, trouvée en Europe du Nord/Europe & Afrique du Nord[5];
  • Charadrius hiaticula psammodromus Salomonsen, 1930 trouvée au Canada, au Groenland et en Islande/ouest et sud de l'Afrique[5] ;
  • Charadrius hiaticula tundrae (Lowe, 1915) trouvée en Europe du Nord-Est et en Sibérie/sud-ouest de l'Asie, est et sud de l'Afrique[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Deceuninck B & Mahéo R (1998) Limicoles nicheurs en France (synthèse de l'enquête nationale 1995-1997), limicoles en hivernage,
  2. Mahéo R (1992) Valeur internationale du littoral français pour les limicoles en hivernage. Alauda, 60, 227-234
  3. Clot A & Mourer-Chauviré C (1986) Inventaire systématique des oiseaux quaternaires des Pyrénées françaises. Munibe, 38, 171-184.
  4. Trolliet, B., Girard, O., & Fouquet, M. (2003). http://www.befac.net/pdf/trolliet2003.pdf Évaluation des populations d’oiseaux d’eau en Afrique de l’Ouest]. Rapport technique et scientifique ONCFS.
  5. a, b et c Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs D’afrique-Eurasie Doc: AEWA/MOP 5.20 Point 19 de l’ordre du jour Original: Anglais Date: 29 mars 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]