Pluvier à collier interrompu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charadrius alexandrinus

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

Le Pluvier à collier interrompu ou Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) est une petite espèce d'oiseaux limicoles appartenant à la famille des Charadriidae.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se reproduit sur les côtes d'une grande partie de l'Europe, nichant sur la haute plage et la dune embryonnaire, et déposant ses œufs mouchetés à même le sable d'avril à juin. Elle se rencontre notamment en Arménie, autour du lac Arpi[1].

Le pluvier à collier interrompu est un oiseau migrateur.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le pluvier se nourrit d'animaux dans les sables des plages à marée basse, notamment dans les laisses de mer (mollusques, vers, crustacés, insectes)[2].

Nidification[modifier | modifier le code]

Œuf de Pluvier à collier interrompu - Muséum de Toulouse

La femelle pond 3 œufs (dotés d'un mimétisme de couleur sable) sur la plage. Les deux parents couvent les œufs durant 26 à 32 jours. Il existe fréquemment une ponte de remplacement en juillet. Une fois les œufs pondus, si la mère est dérangée pendant qu'elle échauffe ou nourrit ses petits, elle tente d'éloigner l'intrus par la tactique de diversion dite de l'aile cassée c'est-à-dire en imitant un oiseau blessé. Si la manœuvres échoue, elle les parents émettent des cris d’alerte enjoignant leurs petits de se plaquer au sol et de rester immobiles[2].

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Charadrius alexandrinus a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes :

  • Charadrius alexandrinus alexandrinus Linnaeus, 1758 ;
  • Charadrius alexandrinus dealbatus (Swinhoe 1870) ;
  • Charadrius alexandrinus seebohmi Hartert & Jackson, 1915.

Deux autres sous-espèces ont été placées autrefois dans cette espèce. Les ornithologues considèrent qu'elles appartiennent à une autre espèce, le Pluvier neigeux (Charadrius nivosus). Il s'agissait de C. a. nivosus (Cassin, 1858) et C. a. occidentalis (Cabanis, 1872).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lake Arpi », sur UNEP/GRID-Arendal (consulté le 18 mars 2009).
  2. a et b Philippe Moteau, Philippe Garguil, Les oiseaux de mer et de rivage, Éditions Jean-Paul Gisserot, , p. 13
  3. Linnaeus, C. 1758. Systema Naturae per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis, Tomus I. Editio decima, reformata. Holmiæ: impensis direct. Laurentii Salvii. i–ii, 1–824 pp page 150

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]