Plumes d'autruche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Plume d'autruche)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autruche mâle avec ses plumes blanches visibles.

Les plumes d'autruche sont les plumes de l'autruche d'Afrique (Struthio camelus, L., 1758).

Désignation[modifier | modifier le code]

Le terme désigne principalement les grandes plumes blanches qui ont longtemps été recherchées comme un accessoire décoratif. Elles sont aussi utilisées en héraldique.

Historique[modifier | modifier le code]

La plume d'autruche était chez les Égyptiens anciens et les Libyens anciens un symbole guerrier, en raison peut-être du caractère combatif et vigilant de cet oiseau; aussi les soldats et les chasseurs avaient-ils coutume de porter une ou plusieurs plumes sur la tête[1].

Chez les Libyens, la plume d’autruche symbolisait la fonction du chef, du guerrier, le chef portant généralement deux plumes, ses compagnons, une seule. Pline rappelle que les plumes servaient à orner casques et cimiers[2].

Dans l'ancienne Égypte, la déesse Maât est parfois représentée avec une plume d'autruche sur la tête.

Au XIXe siècle, les Européens ont développé la plumasserie et importé massivement des plumes d'autruches d'Afrique pour une industrie florissante jusqu'à la Seconde Guerre mondiale[3].

La forme des plumes d'autruche favorise la formation d'électricité statique qui fait d'elles d'excellents capteurs de poussières. Cette propriété est la raison pour laquelle ces plumes sont choisies en 1905 par Harry S. Beckner, le manager d'une usine à balais sud-africaine pour fabriquer les premiers plumeaux en plumes d'autruche[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Julien d'Huy, 2009, « Une volonté de s'approprier symboliquement les qualités de l'autruche serait à l'origine de certains jeux graphiques dans l'art rupestre du Sahara oriental. ». Les Cahiers de l'AARS, 13 : 81-84.
  2. H. Camps-Fabrer, « Autruche », dans Encyclopédie berbère, Éditions Peeters, (ISBN 9782857444619, lire en ligne), p. 1176–1187
  3. Henri Jenn, « La plumasserie », L'OiseauMag, no 103,‎
  4. Anne B. Kocsis, The Complete Guide to Eco-Friendly House Cleaning : Everything You Need to Know Explained Simply, Atlantic Publishing Co, , 312 p., p. 118

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :