Plouguenast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune des Côtes-d'Armor
Cet article est une ébauche concernant une commune des Côtes-d'Armor.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Plouguenast
L'église du Vieux-Bourg
L'église du Vieux-Bourg
Blason de Plouguenast
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Canton Mûr-de-Bretagne
Intercommunalité Loudéac Communauté − Bretagne Centre
Maire
Mandat
Ange Helloco
2014-2020
Code postal 22150
Code commune 22219
Démographie
Gentilé Plouguenastais, Plouguenastaise
Population
municipale
1 861 hab. (2014)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 16′ 56″ nord, 2° 42′ 11″ ouest
Altitude Min. 112 m – Max. 253 m
Superficie 35,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Plouguenast

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Plouguenast

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plouguenast

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plouguenast
Liens
Site web Site de la commune de Plouguenast

Plouguenast [plugna] est une commune du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne, en France.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules au sautoir d'or.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Plouguenast se situe en Centre Bretagne dans le département des Côtes-d'Armor, près de Loudéac. La commune de Plouguenast a une superficie de 3 512 hectares pour une population de 1 853 habitants (recensement de 2009) dont près de 800 agglomérés. Plouguenast est une petite commune rurale.

Plouguenast et le chef-lieu de son canton qui regroupe les communes de Gausson, Langast, Plémy et Plessala.

La commune se situe à 35 km de Saint-Brieuc, 30 km de Lamballe, 12 km de Loudéac. Plouguenast a une forte demande de locatifs.

La commune de Plouguenast est bien desservie, puisqu'on peut y aller par 3 routes départementales :

  • Loudéac ⇔ Lamballe
  • Uzel ⇔ Plouguenast
  • Plœuc-sur-Lié ⇔ Plouguenast

La commune est traversée par la rivière "Le Lié".

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1998 Lucien Boscher UDF Vétérinaire
1998 1999 Francis Guinard    
1999 en cours Ange Helloco DVG Cadre, ancien conseiller général du Canton de Plouguenast
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 861 habitants, en augmentation de 1,81 % par rapport à 2009 (Côtes-d'Armor : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 394 3 189 3 186 3 659 4 048 3 985 3 622 3 909 3 727
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 669 3 603 3 619 3 489 3 510 3 210 3 228 3 264 3 163
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 076 2 955 2 969 2 691 2 616 2 513 2 413 2 398 2 139
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
2 041 1 943 1 865 1 821 1 781 1 719 1 773 1 846 1 861
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006 [4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Plougounas en 1269, Parochia de Ploingonnas en 1273, Plogonoas en 1279 et en 1323, Plougonneas vers 1330, Pleoucgonouas et Plougonnas en 1426, Ploucgonouas en 1427, Plougonnas en 1480, Ploeouguenas en 1516, Ploeguenast en 1536, Plougonas en 1583, Plouguenas et Plouguenasten 1610[5].

Plouguenast vient du breton ploe (paroisse) et de Saint-Gast (moine venu d'Irlande)[5], ou encore du vieux breton Cunwas[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces d’occupation du site remontent au Néolithique comme l’atteste la découverte d’un tumulus et d’une enceinte elliptique.

À l’époque médiévale, le nom de Plouguenast apparaît dans un acte de vente de 1273, conjointement à ceux des villages de Pontgamp et de la Bernardaie. Le fief de Pontgamp relève alors de la vicomté de Rohan. En 1426, la paroisse dépend du diocèse de Saint-Brieuc et relève de la Châtellenie de Moncontour.

La première municipalité est élue en 1790 et au cours de 1796, des Chouans détruisent la maison communale et les archives. En 1799, des nobles sont arrêtés pour servir d’otages.

Le chef-lieu de la commune est transférée en 1835 au village de La Bernardaie, près de Pontgamp.

Les métiers et le commerce de la toile se développent au XIXe siècle. Les landes sont défrichées et cultivées à cette même époque. Durant la Seconde Guerre mondiale, la commune est un lieu de résistance. Aujourd’hui, l’activité économique de Plouguenast se concentre sur l’agriculture.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le fond de cet article de géographie est à vérifier.

Vous êtes invités à l'améliorer, ou à discuter des points à vérifier. Si vous venez d'apposer le bandeau, merci d'indiquer ici les points à vérifier.

Église Saint-Pierre (XVIe siècle - XIXe siècle)[modifier | modifier le code]

Cet édifice est reconstruit à l'emplacement de l'église primitive au cours du XVe siècle. La nef remonte au XVIe siècle, comme les vitraux, tandis que les bras du transept, le chœur et la sacristie ont été construits au XVIIe siècle, et le porche sud-est au XVIIIe siècle. Sous l'Ancien Régime, le cœur de la commune était le quartier actuel du Vieux-Bourg, organisé autour de l'église symbole de puissance vis-à-vis des autres villages ne possédant qu'une chapelle. Mais après la Révolution, l'église du Vieux-Bourg étant en ruine, le conseil municipal décide d'abandonner cet édifice pour en construire un autre à la Bernardaie, également dédié à Saint-Pierre. Le chantier est lancé en 1834, mais la population se déchaîne, les gendarmes doivent protéger les maçons et les habitants vont défaire leur travail pendant la nuit. La construction dure neuf ans, mais les paroissiens mettent un siècle avant d'accepter ce changement. Le 6 février 1926, l'église est inscrite au titre des Monuments historiques[7].

Cette église du Vieux Bourg fait actuellement l'objet d'un programme de restauration en trois tranches ; la première tranche de travaux a été terminée au printemps 2008. Le financement est assuré par la Commune, l'État (via la Conservation régionale des Monuments historiques Bretagne), le Département et la Région.

Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul (XIXe siècle)[modifier | modifier le code]

En 1804, le conseil municipal constate l'état de vétusté de l'ancienne église paroissiale et décide sa reconstruction. Malgré l'opposition du préfet et des habitants, la nouvelle église est construite entre 1835 et 1853. Elle comporte une nef de type basilical à trois vaisseaux et une tour-clocher.

Autres monuments[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

À Plouguenast, il existe une école maternelle et primaire publique (avec la commune de Gausson), l'école maternelle et primaire privé St-Pierre et le collège St-Joseph.

Vie de la commune[modifier | modifier le code]

À Plouguenast, plusieurs évènements annuels accentuent la notoriété de la commune. La Fête du Pain et des Battages qui réunit 3 000 personnes autour de diverses animations (Pain à l'ancienne, Exposition d'anciens outils, Beurre et cidre à l'ancienne...). Il y a également le Festival L'EKLECTiSON (2 000 personnes en 2011[9]) organisé par l'Association L'Yer Mat.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Dom Presse, natif de Plouguenast, moine Abbé, restaurateur de l'Abbaye de Boquen [1]

Collège st Joseph[modifier | modifier le code]

Le Collège st Joseph compte environ 180 élèves répartis en 2 classes de 6e, 2 classes de 5e, 2 classes de 4e et 2 classes de 3e. Les cours ont lieu de 8 h 20 à 16 h 40.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :