Plongeur niveau 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plongeur niveau 1
Image illustrative de l’article Plongeur niveau 1
Carte de plongeur niveau 1
Prérogatives
Profondeur maximale et encadrement Plongée jusque 20 m, encadrée par un N4
Formation
Enseignement par Moniteur E1 jusque 6 m, moniteur E2 au-delà
Délivrance par Moniteur E3
Organismes
Fédérations FFESSM (principalement), FSGT, ANMP, SNMP, UCPA
Zone France

Equivalences internationales CMAS*
Brevets précédents et suivants
Brevets précédents (Baptême)
Brevets suivants Plongeur niveau 2


Le brevet de plongeur niveau 1 (N1) est le premier niveau de plongée français.

Il permet d'effectuer des plongées encadrées jusqu'à une profondeur maximum de 20 mètres.

Prérogatives[modifier | modifier le code]

Le plongeur niveau 1 peut pratiquer la plongée en scaphandre en exploration dans la zone de 0 à 20 mètres au sein d'une palanquée encadrée par un plongeur guide de palanquée (niveau 4) [1],[2].

En outre, le plongeur niveau 1 peut :

  • suivre la formation complémentaire PA-12 lui permettant ensuite de plonger en autonomie jusqu'à 12 mètres maximum (c'est-à-dire sans être encadré par un guide de palanquée), à condition d'être majeur, de plonger en binôme (avec un plongeur de niveau minimum PA-12 lui aussi) et en présence d'un directeur de plongée.
  • suivre une formation permettant de recevoir la qualification "plongeur nitrox".
  • suivre la formation et se présenter comme candidat au niveau 2.

Épreuves[modifier | modifier le code]

Les compétences attendues du plongeur niveau 1 doivent lui permettre d’évoluer dans l'espace médian (de 0 à 20 mètres de profondeur) en toute sécurité [3] :

Avant la plongée :

  • savoir gréer son scaphandre, régler son gilet de stabilisation
  • se mettre à l'eau à l'aide de plusieurs techniques différentes (saut droit, bascule arrière)

En surface :

  • se maintenir en surface (palmage de sustentation)
  • nager avec scaphandre (capelé) ou sans scaphandre (à l'aide de l'ensemble palmes-masque-tuba) afin de rejoindre un site de plongée ou un bateau par exemple

En cours de plongée :

  • maîtriser la ventilation et surveiller sa consommation d'air (utilisation du manomètre)
  • se stabiliser à toute profondeur (maîtrise du gilet)
  • réagir aux situations usuelles (panne d'air d'un coéquipier, douleur aux oreilles ou aux sinus, froid, perte de la palanquée, etc.)
  • vider son masque entièrement, dans des situations variées, sans stress, sans perturber la stabilisation
  • revenir en surface en toute sécurité (maîtrise de la vitesse de remontée, stabilisation au palier)
  • se déplacer sur des distances courtes en apnée inspiratoire et expiratoire

Après la plongée :

  • dégréer son scaphandre
  • nettoyer, décontaminer et ranger le matériel utilisé.

À cette liste, s'ajoute un ensemble de connaissances théoriques de base, portant sur :

  • la physique
  • les accidents de plongée
  • les procédures de désaturation
  • le froid et les dangers du milieu
  • la réglementation
  • l'environnement sous-marin.

Formation et évaluation[modifier | modifier le code]

La formation et l'évaluation des compétences s'effectuent par un moniteur E1 minimum.

Le brevet niveau 1 est délivré, au niveau d'un club associatif (ou d'une structure commerciale agréée FFESSM), soit par le président du club (ou le responsable de la SCA), soit par un moniteur E3 minimum (MF1).

Équivalences et niveaux similaires[modifier | modifier le code]

De la France vers l'international[modifier | modifier le code]

En France, la pratique de la plongée sous-marine est régie par le Code du sport. Cinq organismes sont habilités à délivrer des niveaux de plongée, le principal étant la Fédération française d'études et de sports sous-marins (FFESSM) qui est la fédération délégataire. Dès lors :

Le brevet de plongeur niveau 1 peut être également être délivré par les quatre autres organismes existants : l'ANMP, la FSGT, le SNMP et l'UCPA, qui délivrent leurs propres cartes ou proposent une licence FFESSM. La FSGT délivre quant à elle des cartes double face FSGT-CMAS qui lui sont fournies par la FFESSM. [réf. souhaitée]

Il est en outre possible d'obtenir des équivalences au sein d'autres organismes pratiquant la plongée sous-marine dans le monde, avec ou sans formation complémentaire selon les conditions fixées par l'organisme ciblé :

De l'international vers la France[modifier | modifier le code]

Par équivalence, un plongeur titulaire d'un brevet de plongeur CMAS 1 étoile obtenu hors de France peut plonger au sein d'une structure FFESSM au même titre qu'un plongeur niveau 1.

Un plongeur titulaire d'un brevet d'une autre fédération non-membre de la CMAS peut obtenir le brevet de plongeur niveau 1 au sein d'une structure FFESSM à l'issue d'au moins une plongée technique attestant de son aisance, et d'une formation complémentaire portant notamment sur le cadre réglementaire français et les différences entre les deux systèmes. La délivrance du brevet s'effectue sous la responsabilité d'un moniteur E3 minimum. [5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]