Plaza Mayor de Madrid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 24′ 56″ N 3° 42′ 26″ O / 40.41543, -3.70734

Plaza Mayor de Madrid
Autodafé sur la Plaza Mayor de Madrid, Francisco Ricci, (1683)

La Plaza Mayor est une place de la ville de Madrid. Elle fut construite pendant le règne de l'empereur Philippe III, dont la statue équestre trône au centre de la place. Elle est située à proximité d'une autre place emblématique de la ville, la Puerta del Sol. La Plaza Mayor est de forme rectangulaire et mesure 129 mètres sur 94 mètres. Elle est accessible par neuf entrées. Entourée de bâtiments dont la Casa de la Panadería, elle est surplombée par 237 balcons.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de la place remontent au XVIe siècle. En 1577, le roi Philippe II demanda à l'architecte Juan de Herrera de dessiner des plans pour réaménager l'ancienne et chaotique Plaza del Arrabal. Les travaux débutèrent en 1617, sous le règne de Philippe III, qui chargea Juan Gómez de Mora de poursuivre le projet. Celui-ci fut achevé en 1619. Cependant la place telle qu'on la connaît aujourd'hui est l'oeuvre de l'architecte Juan de Villanueva qui entreprit des travaux de reconstructions en 1790 après d'importants incendies. La statue équestre de Philippe III, réalisée par Jean Bologne et achevée après sa mort par le Florentin Pietro Tacca, date de 1616 mais ne fut placée au centre de la place qu'en 1848.

Noms[modifier | modifier le code]

La nom de la place a changé plusieurs fois au cours du temps. Initialement connue sous le nom de Plaza del Arrabal, elle a ensuite pris le nom de Plaza Mayor. En 1812, à la suite d'un décret, les places les plus importantes d'Espagne furent toutes renommées Plaza de la Constitución en l'honneur de la constitution de 1812. La place a donc porté ce nom jusqu'à la restauration de Ferdinand VII en 1814, date à laquelle elle devint la Plaza Real. Elle fut ensuite renommée Plaza de la Constitución entre 1820 et 1823, tout comme entre 1833 et 1835 ainsi qu'entre 1840 et 1843.

En 1873, son nom changea pour "Plaza de la República", puis de nouveau pour Plaza de la Constitución de la restauration bourbonienne d'Alphonse XII en 1876 jusqu'à la dictature de Primo de Rivera en 1922. La proclamation de la seconde République espagnole redonna ce nom de Plaza de la Constitución jusqu'à la fin de la guerre d'Espagne où la place fut rebaptisée Plaza Mayor.

Usages[modifier | modifier le code]

La Plaza Mayor fut un des centres les plus actifs de Madrid du XVIIe siècle. Des spectacles de tous genres s'y tenaient : des corridas, des jugements de l'Inquisition (avec ses bûchers) ou différents actes publics auxquels assistait la foule depuis les balcons qui la surplombent.

De nos jours elle est un site incontournable pour les touristes et l'un des monuments les plus emblématiques de Madrid. La place est très animée pendant la période de Noël ainsi qu'en été quand elle est envahie par les terrasses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :