Plaza Hotel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaza Hotel
Plaza hotel.jpg

Le Plaza Hotel vu du croisement de la 5e avenue et de la 59e rue.

Localisation
Pays
Commune
Adresse
Coordonnées
Architecture
Construction
Ouverture
1907
Architecte
Statut patrimonial
Inscrit au NRHPVoir et modifier les données sur Wikidata
Gestion
Propriétaire
Site web
Localisation sur la carte de New York
voir sur la carte de New York
RedHut.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
RedHut.svg

Le Plaza Hotel est l'un des plus célèbres hôtels de la ville de New York.

Situation[modifier | modifier le code]

L'hôtel est situé en face de Central Park, sur la cinquième avenue, dans l'arrondissement de Manhattan, à l'angle de Grand Army Plaza. Conçu par l'architecte Henry Janeway Hardenbergh, et construit en 1907, c'est un immeuble massif dont l'esthétique rappelle celle des châteaux français de la Renaissance. Il offre un réel contraste avec les gratte-ciel alentour, à l'architecture plus moderne, voire futuriste.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1988, l'investisseur immobilier Donald Trump rachète le Plaza pour la somme de 407 millions de dollars. Il écrit alors dans le New York Times : « Je n'ai pas acheté un immeuble ; j'ai acheté un chef-d'œuvre » [1]. Il le revend 325 millions de dollars à Troy Richard Campbell et au Prince Al Waleed en 1995. En 2004, l'hôtel est vendu à El-Ad Properties pour 675 millions de dollars.

Le Plaza Hotel ferme en 2005 pour une importante rénovation, avant de rouvrir le 1er mars 2008, afin de proposer 282 chambres et 152 appartements privés, gérés par Fairmont Hotels and Resorts. Le diamantaire Lev Leviev est le premier acheteur d'un appartement au Plaza pour la somme de 10 millions de dollars.

À l'instar de nombreux bâtiments new-yorkais, le Plaza Hotel apparaît dans de nombreuses sitcoms américaines se déroulant à New York, ainsi que dans de nombreux films et séries télé, parmi lesquels La Mort aux trousses (1959), Cotton Club (1984), Les Soprano (1999-2007), Plaza Suite, Meilleures Ennemies, Nos plus belles années, Le Vampire de ces dames, Maman j'ai encore raté l'avion, Crocodile Dundee, Bride Wars et plus récemment Suits (2015).

Le , les accords du Plaza, pour une intervention sur le marché des changes, y sont signés entre cinq grands pays du G7.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « I haven't purchased a building, I have purchased a masterpiece — the Mona Lisa. For the first time in my life, I have knowingly made a deal that was not economic — for I can never justify the price I paid, no matter how successful the Plaza becomes. »