Plautia Urgulanilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plautia Urgulanilla
Description de cette image, également commentée ci-après
Plautia Urgulanilla, portrait imaginaire du Promptuarii Iconum Insigniorum de Guillaume Rouillé - 1553
Ascendants
Conjoint
Descendants
Claudius Drusus

Plautia Urgulanilla est la première épouse de Claude, elle fut accusée d'adultère et divorça en 24.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plautia est la première épouse de Claude. Ils se marièrent autour de 9 ap. J.-C. quand Claude avait 18 ans. Selon Suétone, Claude divorça en 24 pour adultère. De plus, Claude la soupçonnait d’être impliquée dans le meurtre de sa belle-sœur Apronia.

Son père était Marcus Plautius Silvanus, un général qui fut consul en 2 av. J.-C.. Il fut honoré d’un triomphe[1].

Elle donna naissance à un fils, Claudius Drusus, dont les fiançailles avec une fille de Séjan provoquèrent des grandes espérances chez le préfet de Claude[2]. Claudius Drusus mourut jeune, étouffé par une poire[3].

Urgulanilla eut une fille, Claudia, née cinq mois après son divorce avec Claude. Claudia était reconnue comme la fille illégitime d’un affranchi, Boter. Claude refusa l’enfant et la fit porter sur le seuil d’Urgulanilla[4].

Elle était d'origine étrusque[5] , ce qui expliquerait en partie que l'empereur Claude se soit intéressé à ce peuple, à sa culture et à sa langue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Suétone, Vie des douze Césars, Claude
  2. Nero: The End of a Dynasty, Miriam Tamara Griffin, Psychology Press, 2000, p. 194.
  3. Suétone, Vie des Douze Césars (disponible sur Gallica)
  4. Suétone, Vie des douze Césars, Claude, 27.
  5. Suétone, Vie des douze Césars, Claude, section 6.1

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Continuité gentilice et continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Oxford University (R.-U.), Linacre College, coll. « Prosopographica & Genealogica », 597 p., 2000 (ISBN 1-900934-02-7).