Platy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Xiphophorus maculatus (platy commun), xiphophorus variatus (pour le platy varié)

Le platy (Xiphophorus maculatus) est une espèce de poissons d'eau douce tropicale de l'Amérique du Sud et Centrale.de la famille des Poeciliidae. C'est un poisson d'aquarium très répandu. Le platy fait partie des ovovivipares (ne pond pas) comme les guppys (poecilia recticulata) ainsi que les Molly (poecilia sphenops) et les portes épée (Xiphophorus helleri). Il mesure 4 à 6 cm (4 pour les mâles: 6 pour les femelles). En aquarium, ils ont besoin d'un sol en gravier et de pH neutre: ainsi que de plantes servant de cachettes. Il se croisent très facilement avec les xiphophorus helerii et les poecillia sphenops.

Description[modifier | modifier le code]

rainbow wagtail, forme balloon
platy Lune, forme Hi-fin

Les femelles mesurent jusqu'à 6cm et ont le ventre plus rebondi (il est gonflé quand elles sont en gestation-voir "reproduction"-), et les mâles, dont le corps est plus allongé mesure 4cm, en raison du dimorphisme sexuel de l'espèce.[réf. souhaitée][1],[2],[3],[4] Il existe de nombreuses variétés qui diffèrent par leurs couleurs (Tuxedo, Lune, Hawaï, Wagtail, Corail, Sunset…) en aquariophilie. Les sujets mâles possèdent des macules noires très distinctes, ainsi qu'un gonopode, et sont généralement moins unicolores que les femelles, et sont plus trapus[5].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

xiphophorus variatus

Ces poissons se rencontrent en Amérique centrale (Mexique, Belize et Guatemala, et Honduras[6]).

Ils vivent dans les mares, les marécages, les zones calmes en rives et dans les cours d'eau riches en plantes aquatiques.

Comportement[modifier | modifier le code]

Les platys sont des poissons Pacifiques, actifs et curieux, un individu nouvellement arrivé dans l'aquarium va vite explorer l'aquarium à la recherche d'algues. Les mâles font souvent la cours aux femelles et sont joueurs.[réf. nécessaire][7], qui passent leur temps à rechercher de la nourriture.

Cependant, plusieurs mâles dans le même bac peuvent engendrer quelques querelles stressantes pour toute la communauté de l'aquarium.

Les mâles tardifs (ayant atteint la maturité sexuelle après la maturité sexuelle moyenne de 3 à 6 mois et plus petit que les autres mâles), se font souvent agresser par les mâles précoces (mâle ayant atteint la maturité sexuelle avant la maturité sexuelle moyenne de 3 à 6 mois et plus grand que les autres mâles)[8].

Membre de la même famille[modifier | modifier le code]

Génétique[modifier | modifier le code]

Dans le commerce, on trouve une multitude de formes et de couleurs pour ce poisson, qui ont été sélectionnées au fil des ans. Les variétés sont toutes le fruit de sélections et d'hybridations dans et avec les trois espèces suivantes : Xiphophorus helleri, Xiphophorus variatus et Xiphophorus maculatus[9]. Le platy sauvage est moins coloré, et ses teintes vont du gris au jaune ocre[10].

Il existe 3 chromosomes chez les xiphophorus: X,W,Y[8]

Les femelles sont soit YW, soit XX ou bien XW, et les mâles sont soit XY ou YY[8]

Les femelles XX et les mâles YY ne donneront des portées ne contenant que des mâles, tandis que les femelles XW et les mâles XY donneront des portées contenant 75 % de femelles[8].

Il est aussi possible de trouver des individus au carotype étrange (ex femelle XY[8]).

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ils sont omnivores, avec toutefois une préférence pour les végétaux et les algues

Lors d'une reproduction en bac libre (sans protection pour les alevins), il arrive très fréquemment que les adultes mangent les alevins à peine nés.

Reproduction[modifier | modifier le code]

un platy mâle, avec son gonopode

Ce poisson est ovovivipare, ce qui signifie que la fécondation est interne. La femmelle porte des oeufs dans son ventre (elle n'a pas d'utérus, contrairement au mammifères). La gestation dure 4 à 6 semaines. Une partie de la nageoire anale du mâle a évolué en un organe reproducteur tubulaire, le gonopode. Comme les guppys, les platys sont extrêmement prolifiques. Le nombre d'alevins par portée varie entre 10 et 40, mais la femelle peut garder du sperme pour faire une portée 6 mois plus tard, les portés peuvent être combinées, et dans certains cas, on peut avoir 80 à 100 alevins par portées. Les alevins ressemblent à leurs parents en miniature à la naissance. Ils sont autonomes et savent se cacher, mais peuvent être mangé par leurs parents. On peut éventuellement mettre les alevins dans un pondoir, après leur naissance en pleine eau.

platy gravide (tache noire sur le ventre, ne se voyant qu'une fois sur quatre)

Lorsque la femelle est sur le point de mettre au monde ses petits, sa tache anale (sur le ventre, visible sur 1 cas sur 4 ) est très noire et son ventre gonflé d'œufs. Les œufs éclosent, puis la femelle pond des alevins vivants, déjà capables de se nourrir seuls.

Contrairement à une idée répandue, il a été prouvé scientifiquement que les poissons du genre Xiphophorus (dont font partie les platys) ne peuvent changer de sexe. Le plus souvent il s'agit de mâles tardifs. En effet, tous les alevins à leur naissance ressemblent à une femelle, et le gonopode ne se développe que plus tard pendant leur croissance. Dans certains cas, et notamment lorsqu'il y a déjà un mâle dominant dans le groupe, le gonopode n’apparaît qu'au bout d'un an, voire plus. Il arrive également qu'une femelle âgée développe un gonopode. Son sexe ne change pas, mais elle sera dorénavant stérile[11].

Une femelle

Les platys peuvent vivre de 2 à 3 ans.

Maintenance en captivité[modifier | modifier le code]

Ils aiment une eau à une température comprise entre 18–25 °C (25 °C pour la reproduction)[1], avec un pH légèrement alcalin compris entre 7,0 et 8,0 (7,5 pour la reproduction) et avec une dureté moyennement élevée comprise entre 10°d GH et 25°d GH, (14°d GH pour la reproduction). Ces valeurs sont générales et quelques spécimens provenant de cours d'eau spécifique ont des besoins complètement différents.

Ils peuvent être sensibles à des variations de température.

femelle proche de mettre bas

Alimentation[modifier | modifier le code]

Les larves de crustacés aident au développement des alevins. La salade, les épinards ou les algues vertes sont également appréciés. Il est important de leur donner régulièrement des flocons végétaux ou des algues à sushi (sushi nori) pour les garder en bonne santé. Ils broutent aussi les algues vertes des plantes ou de la vitre. Ils peuvent se contenter de nourriture sèche, comme des nauplies d'artémias (adulte comme alevin), mais il faudra varier leur nourriture.

Comportement lors de la maintenance en captivité[modifier | modifier le code]

Ces poissons ne sont pas agressifs, ils se plaisent beaucoup dans des bacs communautaires. Dès son arrivée, un nouveau venu va explorer tout le volume de l'aquarium à la recherche d'algues et d'autres végétaux[12]. Il est néanmoins conseillé de respecter un ratio de 2 à 3 femelles pour un mâle afin d'éviter les agressions entre mâles et un harcèlement incessant sur une même femelle.

Reproduction en captivité[modifier | modifier le code]

Jeune platy d' une semaine

La reproduction facile et le caractère prolifique de l'espèce peut entrainer la surpopulation de l'aquarium.

Il est préférable de séparer les alevins (une fois nés) des parents qui n'auront aucun scrupule à n'en faire qu'une bouchée s'ils ne trouvent pas de cachette. Installés dans un bac séparé, les alevins seront nourris avec une poudre pour alevins complétée de nauplies d'artémias mélangée à des paillettes.

Cela dit, avec un bac assez planté, tous les alevins ne mourront pas[13]

Il ne faut pas utiliser de pondoir ni pour la femelle ni pour les alevins[12].

Un jeune de 3 mois près de sa mère

il ne faut pas les croiser avec xiphophorus helerii ou poecilia shpenops, car les petits peuvent être fragiles.

A la naissance, les alevins mesurent moins de 5 milimètres

Les différentes variétés (formes et couleurs) de platys[modifier | modifier le code]

  • Platy albinos perlé
  • Platy abeille
  • Platy green metalic
  • platy mickey mouse
  • Platy rouge cœur sanglant-corail
  • Platy wagtail
  • Platy corail
  • Platy comète
  • Platy lune
  • Platy calico
  • Platy spitz
  • Platy Simpson
  • Platy marigold
  • Platy perroquet
  • Platy Sunset
  • forme Hi-Fin
  • Forme Baloon

Il existe trois couleur de platy:

La couleur de fond: celle qui apparait quand les alevins naissent[14]

La couleur de surface: celle qui se développe quand les alevins grandissent.[14]

La couleur des nageoires.[14]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Brigitte Bullard, Les plus beau poissons d'aquarium, Paris, Larousse
  2. Brigitte Bullard, Les plus beau poissons d'aquarium, Paris, Larousse,
  3. tout savoir sur l'aquarium, Paris, Larousse, , 70 p., p. 60
  4. « Xiphophorus maculatus (Günther, 1866) Southern platyfish », sur Fishbase
  5. Hans A. Baensch et Dr. Rüdiger Riehl, Atlas de l'aquarium, Mergus, 1249 p.
  6. Gireg Allain, Marc Maurin..., L'aquarium, Animalia,
  7. Le poisson Rouge, « Le platy », sur You tube
  8. a b c d et e ahmed33, « Déterminisme du sexe et l'hybridation chez les Poeciliidae », sur Aquablog, (consulté le 29 mars 2020)
  9. Platy Ovovivipares
  10. AquaWiki
  11. http://www.aquabase.org/articles/html.php3/determinisme-sexe-chez-les-poecilidaes-changement-sexe-hybridation-idees-recues-explications=1742.html
  12. a et b Annie Roi, « Platy (xiphpophrus maculatus) », sur Youtube (consulté le 29 mars 20)
  13. « Platy - Description, alimentation, reproduction, conseils pratiques », sur www.aquariophilie-pratique.net (consulté le 3 avril 2020)
  14. a b et c « L'aquarium idéal du Platy - Xiphophorus maculatus - Materiel-aquatique », sur Materiel-aquatique.com, (consulté le 3 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :