Plato Cacheris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (février 2015).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Plato Cacheris]] dans les articles relatifs au sujet.

Plato Cacheris
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (87 ans)
Nationalité
Formation
Georgetown University Law Center (en)
Master of Science in Foreign Service (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Arme

Plato Cacheris, né le à Pittsburgh, est un avocat américain.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Fils d’émigrés grecs, il grandit à à Pittsburgh en Pennsylvanie, puis sa famille déménage à Washington, D.C. pour sa deuxième année de collège (7th grade). Il est diplômé de la Western High School en 1947, et en 1951, il s’engage dans l’US Marine Corps, en tant que candidat officier. Il n'y demeure que deux ans, étant accepté à la faculté de droit en 1953 où il reçoit son diplôme de l’Edmund A. Walsh School of Foreign Service de l’Université de Georgetown et de La Faculté de Droit de l'Université de Georgetown en 1956.

Carrière[modifier | modifier le code]

Plato Cacheris entame sa carrière au département américain de la justice, en tant que procureur. C'est au cours de cette expérience qu'il rencontre Bill Hundley, qui deviendra plus tard son associé. Après trois années, il rejoint le bureau du procureur général du district est de de Virignie, où il officie pendant 5 ans[1].

Affaires emblématiques[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis 1955 et est le père d'une fille, née en 1957.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Legends in the Law: Plato Cacheris, DC BAR, Novembre 2000
  2. (en)Snowden lawyer: Famous for espionage clients … and Monica Lewinsky, The Washington Post, 29 avril 2014