Platane géant de Lamanon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bois et la forêt image illustrant les Bouches-du-Rhône
Cet article est une ébauche concernant le bois et la forêt et les Bouches-du-Rhône.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Platane géant de Lamanon
Vue du platane géant de Lamanon.
Vue du platane géant de Lamanon.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Commune Lamanon
Coordonnées géographiques 43° 42′ 01″ N 5° 05′ 08″ E / 43.70028, 5.08556
Caractéristiques
Espèce Platane commun
Hauteur ≈ 25 mètres
Circonférence maximale 8 mètres
Intérêt Planté par Catherine de Médicis ?
Âge ≈ 500 ans ?
Protection
Classement Site et monument naturel de caractère artistique (26 février 1918)

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Platane géant de Lamanon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Platane géant de Lamanon

Le platane géant de Lamanon est un platane commun remarquable situé à Lamanon dans les Bouches-du-Rhône.

Situation[modifier | modifier le code]

Le platane géant de Lamanon se situe dans la commune de Lamanon dans un champ devant une maison au bord de la route départementale D23.

Description[modifier | modifier le code]

Le platane géant de Lamanon est un platanus hispanica ou platane commun. Il mesure environ 25 mètres de hauteur et sa frondaison s'étend sur 1 250 m². Son tronc a une circonférence de 8 mètres. Il fait partie des Arbres remarquables de France.

Protection[modifier | modifier le code]

Le , il est classé site et monument naturel de caractère artistique[réf. souhaitée]. Le jardin de ce platane est également inscrit depuis 1994 à l'inventaire général du patrimoine culturel[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a peu d'informations sur cet arbre, on dit qu'il a été planté au XVIe siècle par Catherine de Médicis, venue rendre visite à Nostradamus.

Notes et références[modifier | modifier le code]